... et on se demande bien pourquoi !

Alors oui, certes, on pourrait penser que le niveau d'inquiétude de Chéri croit avec la surenchère en matière de princessitude d'Azraël (vu qu'il vient d'ajouter des chaussures de princesse à sa demande de robe de princesse parce que moi aussi me veux être une princessssssse). Mais en fait, non, c'est pas ça. La cause majeure d'inquiétude de la semaine dernière, c'était, je vous le donne en mille ... la robe de Super Nanny !

Oh là oh là, je vous arrête tout de suite, n'allez surtout pas vous faire des idées. Les tenues de Super Nanny sont parfaitement correctes ! Le truc, c'est que c'est bientôt son anniversaire et que, comme cette année je poursuis dans ma croisade pour le "fait maison", j'avais décidé de lui confectionner une robe. Choix difficile et cornélien que celui d'un vêtement pour une autre personne que soi-même, même quand ça fait 8 ans qu'on se connaît. Ajoutons à cela le fait qu'on n'a pas du tout le même gabarit ce qui rend la prise de mensurations quelque peu indispensable et on comprend vite que, pour l'effet de surprise, il vaut mieux oublier.

Dans ces conditions, pourquoi risquer le flop en matière de tissu et de modèle ? J'ai donc sorti l'intégrale de ma collec de bouquins de couture (et constaté avec effarement que ça commençait à faire beaucoup mais que j'en voudrais bien un ou 2 en plus quand même) et mon stock de tissus (qui déborde du placard mais que quand même aussi il m'en faudrait bien 3-4 en plus pour vraiment pouvoir faire tout ce que je voudrais et parce qu'on sait jamais ça pourrait manquer) en laissant libre choix à Super Nanny d'opter pour ce qui lui plaisait (tout en précisant que si aucun tissu ne convenait, on pourrait regarder ensemble chez mes fournisseurs préférés). Coup de bol, j'avais en stock tout ce qu'il fallait (ben oui, coup de bol parce que ça libérait de la place dans mon placard qui déborde et que j'aurais donc bientôt une bonne excuse pour recommander du tissu pour moi). Elle a donc opté au final pour une sorte de voile de coton (je dis une sorte car c'est très léger, très doux et frais sur la peau mais parfaitement opaque contrairement aux voiles de coton classique) marbré rouge et noir pour le tissu et le même modèle que ma dernière petite robe d'été pour le modèle de sa robe. Et je me suis immédiatement mise à l'ouvrage.

Huuuum ? C'est quoi ça ? Tu fais quoi ?

Ça ? Ben c'est une robe.

Une robe ? Non mais c'est quoi ce tissu de grand-mère, on dirait des rideaux ! Ça date des années 30 au moins.

Ben en fait, le tissu date de l'an dernier, acheté en solde chez Toto si tu veux savoir.

Ouais, ben tu vas avoir une drôle d'allure avec ta robe de mémère.

(Bon, définitivement, Chéri et moi, on n'a pas les mêmes goûts en matière de tissu)

Oh mais c'est pas grave, c'est pas pour moi. C'est le cadeau d'anniversaire de Super Nanny.

Hein ??? Non mais, t'es sûre que tu veux lui faire ça ? A mon avis, ça va pas lui plaire !

Écoute, c'est elle qui a choisi le modèle et ...

Oui mais le tissu. T'as vu le tissu ? Je suis vraiment pas sûr que ça va lui plaire.

... elle a aussi choisi le tissu.

T'es sûre qu'elle a pas dit oui pour ne pas te contrarier ?

C'est ELLE qui l'a choisi enfin !

Après avoir entendu pendant une semaine Chéri exprimé ses inquiétudes vis-à-vis de l'accueil que Super Nanny ferait à la robe (devait avoir peur qu'un rejet me traumatise je ne vois pas d'autre explication), cette dernière était presque achevée et moi passablement énervée.

Comme souvent quand je réalise l'intégralité un vêtement avec le même tissu, je trouvais qu'il lui manquait un petit quelque chose. Un petit tour dans mes stocks de galon/dentelle et voilà une jolie dentelle rose très pâle pour orner le col (après approbation de la future propriétaire bien sûr). Et évidemment, le soir même ...

Tiens, t'as fini la robe.

Presque. Je rajoute encore ça au col et ce sera fini.

Ça !

Oui. C'est joli non ?

Non mais ça fait année 70 là !

(yahou, on vient de faire un bond de 40 ans en avant!)

T'es sûre que tu veux mettre ça ?

...

(Énorme soupir d'exaspération parce que je sens la litanie des inquiétudes qui s'approche).

A ce stade, et après avoir entendu Chéri exprimer ses doutes et inquiétudes sur tous les tons pendant 10 mn, j'avoue avoir quelque peu craqué.

Nonmaisfranchementsiçaluiplaitpasj'enairienàfaireellelamettrapasetpuisc'esttoutetlaissemoiliremonbouquinenpaix !

(trop dur à lire, bougez pas, je vous remets les espaces

Non mais franchement si ça lui plaît pas j'en ai rien à faire elle la mettra pas et puis c'est tout et laisse moi lire mon bouquin en paix !)

Au final, comme prévu, la robe achevée plaît beaucoup à Super Nanny. Et grâce à Madonna (comment, je ne vous avais pas dit que Chéri a donné un surnom à mon mannequin de couture ?), aucune reprise n'a été nécessaire après essayage, tout tombait parfaitement. Allez, je ne vous fais pas languir plus longtemps, voilà quelles photos de la bête.

IMG_0964IMG_0965IMG_0966

Le trio habituel : devant coté et dos

IMG_0969

Gros plan sur la dentelle année 70.

IMG_0978IMG_0982

Et ce que ça donne une fois portée. Bon, Super Nanny fait une bonne tête de plus que moi et une taille de plus facile en vêtement alors je flotte un peu là quand même.