Un soir, après l'école, dans la zone d'activité de Villebon sur Yvette, Azraël confortablement installé dans son fauteuil sur le siège arrière de la voiture en train de déguster un morceau de pain frais. Devant nous, une voiture dont le conducteur s'obstinait à ne pas redémarrer après avoir cédé une priorité à gauche (oui oui, à gauche, c'est pas une erreur de frappe).

Eh oh, faudrait penser à redémarrer là mon coco

(eh oui, j'appartiens à cette petite partie de la population dont le caractère change radicalement dès qu'elle se retrouve derrière un volant).

Mon coco ?

Hum, oui, c'est rien Azraël. C'est juste la voiture devant qui veut pas redémarrer. En plus, elle avait la priorité, elle aurait pas dû s'arrêter.

Oooooh, elle respecte pas la loi. Faut le dire au policier.

C'est pas vraiment qu'il respecte pas la loi. C'est juste que le conducteur conduit n'importe comment.

Il conduit n'importe comment ? C'est un vieux alors !

Quoi ?

Ben oui, c'est un vieux. Les vieux, ils conduisent n'importe comment !

Bon, là, j'ai longuement hésité entre mourir de rire et mourir de honte. En plus, je n'ai absolument aucune idée d'où il est allé pêcher ce truc-là.

Euuh Azraël, tu vas éviter de dire un truc pareil à Inferno Gran Mom quand elle va venir nous voir.

Elle vient nous voir ?

Oui, elle devrait être là jeudi.

Ouaiiiiis, je vais pouvoir lui raconter alors !

Là, j'ai pas réussi à savoir si Azraël comptait expliquer à Inferno Gran Mom que les vieux conduisaient n'importe comment ou qu'elle-même conduisait n'importe comment parce qu'elle était vieille. Dézoulée mouman, c'est pas moi qui l'ait dit, c'est lui, et je sais, c'est pas beau de cafter ses enfants ! Alors à l'avance, mille excuse pour l'accueil qu'Azraël risque de te réserver si jamais c'est la 2ème option qu'il choisit de te raconter.