Tous les parents vous le diront, quand on doit emmener nos monstros en expédition, mieux vaut être paré face aux bobos en tout genre. En particulier quand les monstros en question sont des adeptes du pansement magique de la sorcière Guéritou. Jusqu'à un passé récent, comme les 3/4 (ou 9/10ème) des gens, je me contentais de trimbaler dans mon sac 2-3 exemplaires du sacro saint pansement en tailles variables (accompagné du non moins indispensable duo paracétamol/ibuprophène, saint graal pour nous autres pauvres parents vite atteints de migraine chronique face aux débordements de notre progéniture).

Mais ça, c'était avant ! Car maintenant, j'ai des belles lunettes ! Huuum, attendez un peu, laissez moi répléssir (comme dirait Azraël). Mais non, les lunettes, c'est dans une pub (bon, j'ai quand même des belles lunettes maintenant qui me rendent bien service). Non, la nouveauté, c'est que j'ai une belle trousse de premiers secours de voyage, format sac à main compatible !

Oui parce que la dernière fois que j'ai eu un besoin urgent de soulager mon petit crâne autrement qu'en le cognant sur les murs (paraîtrait qu'une étude hyper sérieuse à montrer qu'une douleur chassant l'autre, la technique du mur est particulièrement efficace. Perso, ça m'a juste fait encore plus mal), j'ai retrouvé ma boite d'ibuprofène complètement écrabouillée au fond du sac et les comprimés de paracétamol navigant entre des vieux tickets de caisse. Faut dire que chez moi, les tickets de caisse, c'est comme les chutes de tissu, j'ai énormément de mal à les jeter. Pourtant eux, je suis à peu près certaine qu'ils ne me serviront plus à rien ! Et c'est là que je me suis souvenue qu'en cherchant l'inspiration pour la trousse de couture, j'étais tombée par hasard sur ça.

84590538_p

84590707_p

Merci gougleu !

Ça m'avait tapé dans l'oeil (Aiiieeeuu !) parce que je trouvais marrante la forme en croix pour une trousse de premiers soins. Alors voilà, j'ai craqué, et j'ai décidé d'en faire une aussi, avec quelques modifs quand même.

D'abord, l'idée, c'était de continuer à n'utiliser que des trucs que j'avais déjà en stock. Hors de question de faire des achats pour ce projet. En particulier, pas de feuille plastique souple pour faire les poches. Ça tombait bien car, même si j'admets que c'est pratique pour voir ce qu'il y a dans les dites poches, et que c'est imperméable en cas de fuites en tout genre, je sais d'expérience que ce type de matériau se déchire très facilement à l'usage au niveau de la couture. Je préférais donc nettement faire mes poches en tissu. Ensuite, le système de fermeture en velcro, c'est certes très pratique aussi mais esthétiquement, ben je trouve que ça craint quand même un peu, surtout si, comme moi, on n'a que du velcro bien blanc. Pour l'assortir au tissu, c'est pas vraiment gagné. J'ai donc décidé de remplacer ça par un petit élastique et un bouton.

Coté réalisation, c'est un projet facile à faire, sans vraie difficulté technique, un truc à la portée d'une débutante quoi. Mais en bonne fainéante, j'ai quand même cherché s'il y avait un tuto quelque part. J'ai ainsi découvert que cette trousse est inspirée d'un bouquin, "Tendres canailles" paraît-il. Mais j'ai surtout découvert que, d'une part, je n'étais définitivement pas convaincue par la feuille plastique , et d'autre part, que tous les tutos étaient accessibles uniquement en lecture en ligne sur les blogs de leurs créatrices (enfin les seuls que j'ai trouvé). C'est pas un reproche noté bien, c'est juste que j'ai un tout petit coin couture moi, alors je ne peux pas vraiment y poser mon ordi pour relire les instructions en cas de besoin. Donc j'aime bien avoir un fichier pdf à imprimer. Ah oui, et aussi que certaines couturières hyper talentueuses (si si, vu les tarifs, elles sont forcément hyper talentueuses) se proposaient de vous vendre la trousse tout faite et non garnie pour la modique somme de ... 48€. Par moment, je me dis que c'est pas dans la science que j'aurais dû faire carrière moi !

Enfin brefle, tout ça m'a ôté l'envie de suivre un quelconque tuto et j'ai décidé d'y aller en aveugle, comme pour ma trousse à couture de voyage. Mais du coup, une fois de plus, j'en ai profité pour faire mon propre tuto, avec mes petites modifs à moi sous forme d'un fichier pdf qu'on peut lire sur son ordi si on veut être écolo ou imprimer si on veut pas s'embêter (ou qu'on a un coin couture tout petit petit ça fait pas de mal de le rappeler).

Pour cette première version, j'ai opté pour un extérieur en simili cuir pour son côté solide et imperméable (un vieux reste du costume de highlander d'Azraël) et un intérieur en coton à lapins (un vieux reste aussi) pour son côté ... euh, mignon en fait.

20150226_13465920150226_13471320150226_135151

Devant et dos de la trousse vide. Et la trousse remplie.

20150226_13523620150226_135246

Devant et dos de la trousse remplie et refermée

20150226_135555

Et pour avoir une idée de la taille.

Et comme me le faisait si justement remarquer une de nos secrétaires au labo, les premiers secours, ça ne concerne pas uniquement les petits bobos mais aussi le ... maquillage. Libre à vous donc, si vous décidez de vous lancer, pour la transformer en trousse à maquillage (ou en autre chose encore).

Mouais, c'est bien beau tout ça mais quand même. Entre ma trousse de couture et ma trousse de premiers soins, bientôt, c'est plus un sac à main que je vais avoir mais une petite valise !

Ajout de dernière minute : Pour une fois, j'ai été rapide. Voilà déjà le tuto pour la trousse : tuto_trousse_de_secours