Le week-end dernier, il faisait super beau et c'était tant mieux vu qu'on avait invité des copains à la maison pour dévorer à belles dents les brochettes grillées sur le barbecue et jouer un remake de massacre à la tronçonneuse. Dans les rôles principaux, il y avait bien sûr Chéri mais aussi un de ses grands copains depuis la maternelle le lycée, j'ai nommé le Glouton, rapport à son coup de fourchette (ce que j'adore parce que j'ai toujours l'impression de faire la meilleure cuisine du monde quand il vient à la maison). Au programme, de la sueur, du sang et du découpage en rondelle à grand coup de tronçonneuse généreusement apportée par le Glouton.

Ah tiens, j'en vois qui s'affole au fond du blog, qui s'imagine déjà que, depuis le temps que je prédis l'infanticide, j'ai sauté le pas et qu'on a dégusté les monstros en brochettes pour effacer les preuves. Ben si vous voulez mon avis, vous faites une chtite overdose de Dexter là. Non mais qu'est-ce que vous allez vous imaginer ! Ce sont tout simplement 2 arbres du jardin qui ont obligeamment tenu le rôle des victimes dans notre super production.

Allons bon, maintenant ce sont les écologistes qui s'insurgent que de pauvres arbres aient été maltraités pendant le tournage. Ouais ben on se calme ! Le premier arbre était mort depuis 1an et demi (on a donc débité un cadavre et de toute façon j'en avais marre de me faire démarcher par tous les élagueurs de passage à son sujet) et le second cumulait une quasi absence de feuillage, une moitié complètement desséchée et une production de fruits non comestibles ressemblant étrangement à des cerises et qu'Azraël s'échinait à essayer de boulotter en douce au risque de tomber très malade. Alors écologie ou pas, il DEVAIT y passer ! Non mais des fois. Mais c'est pas le sujet d'abord.

Durant le week-end donc, nous avons passé énormément de temps dans le jardin, au plus grand bonheur des monstros qui ont passé leur temps dans la pataugeoire, au mien qui ait passé mon temps à côté d'eux à l'ombre à les surveiller mais nettement moins à celui de Chéri qui, lui, a passé son temps sous le cagnard à scier, débiter et mettre en sac les branches et troncs des 2 condamnés à la tronçonneuse. Et comme un fait exprès, il a oublié de mettre sa casquette. Et là, comment dire ... vous connaissez le joli tableau indiquant l'action du soleil sur les différents types de peau ? Ben Chéri, il est situé à la première ligne du tableau : peau blanche avec de nombreuses taches de rousseur (peau de roux quoi), brûle toujours ne bronze jamais. Alors à la fin du week-end, en plus du massacre à la tronçonneuse, c'était massacre aux UV ! Une belle écrevisse le Chéri. Mais le pire, c'est qu'avec lui, les premiers soleils ne s'arrêtent à la terre brûlée, non non, le lendemain, c'est l'éruption du Vésuve qui survient et elle dure plusieurs jours. Sa peau se couvre alors de centaines de boutons type acné, ce qui le traumatise profondément. Pensez donc, un grand ado boutonneux de 47 ans, il y a vraiment de quoi vous traumatiser un homme ! Alors dimanche soir ...

Quand-je-maperois-que-jai-perdu-ma-cl-USB-sur-laquelle-figurait-mes-livrets-remplis-aprs-une-semaine-de-boulot-de-dingue

Ça, c'est à peu près la réaction de Chéri quand il se rend compte que son front est rouge flamboyant.

 

Aaaaah, regardes, j'ai chopé un coup de soleil. Je vais encore être couvert de boutons !

Huuum ? Ah ben oui, on dirait bien.

T'aurais pas un truc à mettre ? Pour que j'ai pas de boutons ?

T'as de la chance, je viens juste de fabriquer un baume spécial coup de soleil. Avec des huiles essentielles et tout et tout.

(oui parce que je me suis lancée depuis peu dans la confection de cosmétiques maison en sus de l'aromathérapie)

Murfff !

(bruit de nez hyper dubitatif face à ma proposition)

Dois-je te rappeler l'effet quasi magique du baume pour les lèvres des monstros ?

Bon ok, vas-y.

(avec un grand soupir résigné)

Et me voilà donc à tartiner un Chéri guère convaincu mais suffisamment désespéré pour tenter le coup. Le lundi matin, après examen, aucun bouton en vue ce qui en soit tenait déjà du miracle. Le mardi matin, sortie relativement discrète de toute une série de petits points rouges, lesquels sont restés rouge jusqu'au mercredi soir où ils avaient tous disparu. Et le jeudi soir ...

Dis donc la Puce

Oui ?

J'ai l'impression qu'elle a bien fonctionné ta crême.

...

Tu pourras m'en remettre.

Ah là là, c'est beau la confiance moi je vous le dis !

Bon allez, comme je suis hyper sympa, je vais vous donner ma recette de baume, recette adaptée de celle trouvé sur le site de mon fournisseur préféré avec des explications sur l'action de ses différents composants. Allez, c'est parti !

Baume apaisant au Cyprès bleu

Composition :

  • 21.5 gr (24.5 ml) de beurre de kpangnan. Ce beurre a une forte action réparatrice et apaisante et fait moins de grumeaux que le beurre de karité.
  • 9 gr (10 ml) de macérat huileux de calendula. Le calendula est un anti inflammatoire très puissant qui possède également des propriétés antioxydantes, cicatrisantes et assouplissantes. Très utilisé pour soulager les problèmes cutanés, en particulier les irritations, crevasses et brûlures.
  • 9 gr (10 ml) d'huile végétale d'amande douce. Bien connue des mamans pour les massages des tous petits, cette huile a des vertues adoucissantes et apaisantes.
  • 3.5 gr (4 ml) de dicaprylyl carbonate. Malgré son nom très "chimique", c'est un composé 100% végétal. De la classe des émollients (substance permettant une meilleure pénétration des produits dans les tissus), non comédogène, il rend les produits finis plus pénétrants et moins gras au toucher.
  • 18 gouttes de bisabolol. Composé actif tiré de la camomille, le bisabolol a de puissantes propriétés apaisantes et cicatrisantes. Il est recommandé pour les peaux sensibles.
  • 4 gouttes de vitamine E. Reconnue pour son action anti-âge, la vitamine E est utilisé ici en tant que conservateur pour préserver la préparation du rancissement.
  • 16 gouttes d'huile essentielle de Cyprès bleue. Huile rare, elle est rafraîchissante, calmante et régénérante. Particulièrement recommandé dans tous les cas de brûlure.
  • 80 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie. Cicatrisante, régénérante et antiseptique. Choisie pour son odeur (ben oui, c'est bien si ça sent bon quand même) et son action anti-acnée.
  • 18 gouttes d'huile essentielle de Hélichryse italienne. Cicatrisante et anti-coagulante, elle est utilisée en synergie des 2 huiles précédentes dont elle renforce l'action.

Fabrication :

  • Faire fondre le beurre au bain marie. Une fois fondu, enlever du bain marie.
  • Ajouter l'huile d'amande, le calendula et l'émollient. Bien mélanger. Laissez refroidir à température ambiante 5 mn puis placer au congélateur.
  • Quand les bords commencent à blanchir, sortez du congélateur. Mélangez bien pour homogénéiser.
  • Ajouter un à un tous les autres ingrédients en mélangeant bien à chaque ajout pour avoir au final un produit bien homogène.
  • Mettre dans un pot muni d'un couvercle et laisser durcir à température ambiante ou au frigo si vous êtes pressé.

IMG_1061

IMG_1069

Les proportions données ici permettent de remplir largement un pot de 50 ml ou 2 pots de 30 ml (un peu moins remplis alors). Le baume est à conserver à l'abri de l'air, de la lumière et de la chaleur. Moi, je préfère le garder au frigo mais ce n'est pas indispensable.

Précaution d'emploi : Cela n'a l'air de rien comme ça mais les huiles essentielles sont des composants très concentrés et très puissants. On ne peut donc pas les administrer sans précaution. Par principe, ayant de jeunes enfants, je fais très attention à la composition de mes produits pour les rendre inoffensifs pour eux. En raison de la présence de Cyprès bleu (l'HE dont l'action est la plus importante ici), ce baume est déconseillé aux femmes enceintes mais compatible pour les enfants à partir de 3 ans.

PS : pour celles et ceux qui voudraient se lancer mais ne savent pas où se procurer les produits, je ne fais pas de pub mais perso, je me fournis beaucoup chez Aroma zone car on y trouve vraiment tout le nécessaire des composants jusqu'au matériel de fabrication (en plus il y a plein de conseils et de fiches recettes sur leur site). On trouve également pas mal d'huiles différentes sur le site d'Aroma Zen (huiles en provenance des grandes enseignes pharmaceutiques mais moins chères qu'en pharmacie) et sur ebay (mais attention à la provenance dans ce cas).