Cher Lecteur, chère lectrice,

Réjouissez-vous, le suspense insoutenable touche à sa fin. Après sa mirifique crème contour des yeux au sang de Krocmou. Oups pardon, c'était le don d'un dragon anonyme. Après son mirifique contour des yeux donc, les laboratoires en cosmétiques La Puce ont aujourd'hui le plaisir de vous présenter, toujours en avant première mondiale, ses crèmes visage en 2 versions, l'une onctueuse et l'autre fluide.

Bon, je vais vous épargner un nouveau cours de sorcellerie cosméto-aromatique. Pour tous les détails sur le pourquoi du comment du choix des principaux ingrédients (tous à commander sur le net une nuit de pleine lune pour un effet optimal bien sûr ou à Beltane c'est encore mieux), merci de vous reporter au grimoire de base que vous trouverez ici. Entrons donc directement dans le vif du sujet : pourquoi 2 versions différentes de crème visage ?

Mais voyons, c'est évident la Puce ! Une crème de jour et une crème de nuit.

Biiiiiip ! Tout faux ! C'est point cela du tout. En fait, il y a 2 raisons majeures à la mise au point de ces 2 crèmes. D'abord, simplement parce que tout le monde n'a pas les mêmes goûts en matière de texture (et puis accessoirement parce que moi aussi, j'aime bien changer de temps en temps) et que je trouvais sympa de montrer comment quelques ajustements de proportions pouvaient permettre à chacun de trouver son bonheur. Ensuite parce que je discute pas mal avec la gérante d'un institut de beauté à la sortie des classes (vu que nos monstros respectifs fréquentent la même école) et qu'elle m'a appris qu'il faut régulièrement changer de crème de soin car à force d'utiliser toujours la même, la peau s'habitue à son action qui devient alors de moins en moins efficace. Un peu comme la désensibilisation des allergiques. L'idéal serait de changer de crème tous les 3 mois environ ou d'alterner régulièrement.

J'ai donc décidé de formuler 2 crèmes à action complémentaire (texture différente pour le fun). La première est une crème plutôt cocooning, épaisse, assez riche mais non grasse et très onctueuse. On peut la conditionner en pot et je trouve qu'elle fonctionne également très bien pour adoucir les mains après une "agression" (comme faire la vaisselle par exemple). La seconde a une texture plus fluide, légère et fraîche. Elle est plus agréable à appliquer quand il fait très chaud que la première. Niveau conditionnement, un flacon pompe est préférable mais un pot fonctionne aussi. Pour l'une comme pour l'autre, la sensation laissée sur la peau une fois que la crème a entièrement pénétrée, à savoir sensation de douceur, de souplesse et de toucher velouté, est identique. Normal puisqu'elles contiennent les mêmes ingrédients principaux que l'on trouve également dans le contour des yeux.

Mais qu'est-ce qui change alors ? Eh bien ce sont les huiles végétales et l'hydrolat, qui vont conférer des propriétés différentes à ces 2 crèmes. L'idée, c'était d'avoir d'un coté un produit très nutritif, réparateur et anti-âge, spécialisé dans les peaux sensibles, fragiles, sèches et/ou irritées. De l'autre côté, un produit nourrissant et rééquilibrant, spécialisé dans les peaux à problèmes (type rougeur et acné).

Crème onctueuse nourrissante et apaisante (pour 50 ml environ)

Composition :

Phase A (phase aqueuse)

  • 11 gr d'hydrolat de Jasmin Sambac : cet hydrolat est utilisé principalement pour son parfum mais il a aussi une action tonifiante et revitalisante sur la peau tout à fait appréciable. Vous pouvez parfaitement moduler les proportions respectives d'hydrolat et d'eau minérale pour avoir au final une crème plus ou moins odorante. Je vous déconseille toutefois de n'utiliser que l'hydrolat car son parfum est assez puissant.
  • 20,5 gr d'eau minérale

Phase B (phase huileuse)

  • 4,5 gr de macérât de vanille : Ce macérât provient de la macération de vanille dans de l'huile de sésame et combine les propriétés de ces 2 produits. Il est donc adoucissant, nourrissant, régénérant et assouplissant. Produit très pénétrant, il laisse un touché sec et velouté. Il possède également une action antioxydante intéressante et convient parfaitement aux peaux sèches, irritées ou abîmées.
  • 1,35 gr d'huile végétale de Germes de blé : Nourrissante, émolliente, réparatrice et protectrice, cette huile va protéger la peau, l'assouplir et l'adoucir. C'est une incontournable des peaux sensibles, fragiles, déshydratées et très sèches.
  • 1,5 gr de Phytostéroles
  • 2,5 gr de Squalane végétal
  • 2,7 gr d'Emulsan (émulsifiant)
  • 1,35 gr d'alcool cétylique

Phase C (tout le reste)

  • 0,4 gr de cosgard (13 gouttes)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Romarin à cinéole : cette HE sent divinement bon et fait merveille pour la revitalisation cutanée.
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande vraie : antiseptique, régénérante et cicatrisante, elle est également excellente pour le traitement des peaux à problèmes.

Fabrication :

  • Mettre tous les ingrédients de la phase B dans un bol. Mettre tous les ingrédients de la phase  A dans un autre bol. Mettre les 2 préparations à chauffer au bain marie à 70°C pour la phase A et à 80°C pour la phase B car les phytostérols ont un peu de mal à fondre sinon.
  • Quand la température est atteinte, sortez du bain marie puis verser la phase B dans la phase A en filet et petit à petit en fouettant vigoureusement pendant 3 mn pour réaliser votre émulsion.
  • Placer dans un bol d'eau froide en continuant à fouetter pendant encore 3 minutes.
  • Ajouter l'un après l'autre, toujours en fouettant après chaque ajout, les ingrédients de la phase C.
  • Voilà, c'est fini.

On remarquera qu'il n'y a pas de "Sang du dragon" ici. C'est volontaire. Cet actif étant assez puissant et entrant dans la composition de la seconde crème, je n'ai pas voulu en faire un usage redondant (justement dans le souci d'accoutumence de la peau).

Crème fluide hydratante pour peau à problème (pour 50 ml environ)

Composition :

Phase A (phase aqueuse)

  • 11 gr d'hydrolat de Jasmin Sambac
  • 20,5 gr d'eau minérale

Phase B (phase huileuse)

  • 4,2 gr de huile de Jojoba : Nourrissante, calmante, rééquilibrante et cicatrisante, cette huile va protéger la peau, l'assouplir et l'adoucir. Elle possède en outre une action sébo-régulatrice et anti-vieillissement qui en fait une huile de choix pour le traitement des peaux à problèmes et/ou irritées.
  • 1,65 gr d'huile végétale de Nigelle : cette huile très puissante ne doit jamais être utilisée seule. Anti inflammatoire, cicatrisante, anti infectieuse cutanée, nourrissante et régénérante, elle a également une action anti oxydante. C'est l'huile de référence dans le traitement des peaux à tendance acnéique, en particulier lorsqu'elle est utilisée en synergie avec l'huile essentielle de citron et de romarin.
  • 2 gr de Phytostéroles
  • 2,5 gr de Squalane végétal
  • 2,2 gr d'Emulsan (émulsifiant)
  • 1 gr d'alcool cétylique

Phase C (tout le reste)

  • 0,4 gr de cosgard (13 gouttes)
  • 15 gouttes d'huile essentielle de Romarin à cinéole
  • 62 gouttes d'huile essentielle de citron : antiseptique, anti oxydante et anti-vieillissement, elle est également excellente pour le traitement des peaux à problèmes.
  • 1gr de Sang du dragon

Fabrication :

  • Mettre tous les ingrédients de la phase B dans un bol. Mettre tous les ingrédients de la phase  A dans un autre bol. Mettre les 2 préparations à chauffer au bain marie à 70°C pour la phase A et à 80°C pour la phase B car les phytostérols ont un peu de mal à fondre sinon.
  • Quand la température est atteinte, sortez du bain marie puis verser la phase B dans la phase A en filet et petit à petit en fouettant vigoureusement pendant 3 mn pour réaliser votre émulsion.
  • Placer dans un bol d'eau froide en continuant à fouetter pendant encore 3 minutes.
  • Ajouter l'un après l'autre, toujours en fouettant après chaque ajout, les ingrédients de la phase C.
  • Voilà, c'est fini.

Le petit plus pour l'été : avec les beaux jours qui arrivent (enfin qui arrivaient parce que là maintenant, c'est plutôt pluie pluie et encore pluie), on peut s'amuser à ajouter de la poudre de mica or ou cuivre dans ces crèmes en toute petite quantité. Cela ne colore pas la peau mais la fait scintiller. Attention, je dis bien scintiller, pas briller comme si elle était toute grasse. Grâce à l'hydrolat de jasmin, elles sont également naturellement parfumées mais vous pouvez parfaitement ajouter une vingtaine de gouttes d'une fragrance "assortie" si le coeur vous en dit.

Allez, la prochaine fois, je vous livrerai tous les secrets de mon lait pour le corps et de mon baume pour les lèvres.