Suite à une prise de poids parfaitement indépendante de ma volonté, j'ai constaté avec effarement il y a quelques semaines que ma garde-robe avait grand besoin de quelques pièces supplémentaires. Alors pour affronter l'hiver sereinement et la tête haute, il n'y avait pas à tortiller, il me fallait une nouvelle robe. Mais attention, pas n'importe quelle robe. Il m'en fallait une alliant élégance suprême et confort inégalable. Une association impossible me direz-vous ! Certes ! Mais c'était sans compter sur le dernier concours organisé par Thread and Needles : le concours double-fil. Le principe est très simple : coudre un vêtement portable au quotidien utilisant plusieurs techniques faisant appel aux fils. En gros, associer sur un même vêtement des parties cousues avec des parties brodées ou crochetées ou tricotées ou tissées ou ... L'important, c'est d'avoir au moins 2 techniques associées.

Ce n'est pas ma première participation à un des concours T&N. Mais généralement, avant de me lancer, ça me prend un petit moment pour avoir l'inspiration. Bizarrement, cette fois, j'ai su immédiatement ce que je voulais faire : une robe avec des manches longues et un haut en tissu maille pour me tenir chaud et pour le confort. Ensuite il me fallait une taille empire (pour planquer mon petit bidon) et pour le bas de la robe, je voulais impérativement utiliser un coupon de Liberty de mon stock dans les tons bleus avec un motif de plumes. Mais surtout, je voulais faire ça :

perles

Cette photo, je l'avais découverte lors de mes recherches pour le concours T&N sur le thème végétal. Et depuis, je rêvais d'une robe pleine de belles broderies en perles tout en me disant que jamais je n'arriverais à faire un truc pareil. Mais j'ai gardé l'idée dans un petit coin de ma tête et quand ce nouveau concours est arrivé, elle s'est tout naturellement imposée.

Dans un premier temps, je me suis d'abord appliquée à trouver le patron de robe idéal, premier pas indispensable avant de concevoir les broderies pour l'orner. J'ai jeté mon dévolu sur un patron Burda déjà testé sur une réalisation précédente, le modèle 123 du Burda Style n°192 (décembre 2015).

IMG_2704

IMG_2707

IMG_2708IMG_2710

Au départ, j'avais prévu de faire le haut de la robe en uniquement maille et la jupe uniquement en Liberty mais en cours de réalisation, j'ai changé d'avis en constatant que la fermeture éclair de la robe se posait sur le côté. Il se trouve que j'ai horreur de ça. La fermeture finie toujours par me blesser l'interieur du bras et la robe par rester au fin fond de mon placard. Par chance, la jupe de cette robe est constituée de multiples panneaux. J'ai donc opté pour une alternance de Liberty et de maille ce qui permet d'avoir une taille extensible et rend l'enfilage de la robe facile même sans fermeture éclair. Si ce choix s'est révélé payant en rendant la pose d'une fermeture éclair superflue, j'ai bien galéré pour coudre l'alternance des panneaux en maille et en Liberty. Parce que voilà, quand on coud un tissu extensible, particulièrement un tissu en maille côtelé, sur un tissu non extensible sans aucune précaution, ben ça gondole à mort au niveau de la couture d'assemblage. Il existe certainement une technique pour éviter ce genre de problème mais personnellement, je ne la connais pas. Je n'ai donc pas eu le choix et j'ai dû faire marcher le découd-vite à plusieurs reprises avant de recoudre en essayant d'éviter au mieux toute déformation.

La robe faite, il fallait encore concevoir un motif de broderie et surtout trouver la technique pour les broder en perles. Comme je l'expliquais dans un précédent post, la technique que j'ai choisi, c'est la broderie de Lunéville, très connu en haute couture. Une vraie découverte que cette technique de broderie que je suis ravie d'avoir découverte et que je compte bien réutiliser dans de futures réalisations. C'est ludique et vraiment à la portée de tout le monde. Il suffit d'un peu de minutie et de beaucoup beaucoup de patience. Alors certes, on pique parfois sa crise quand le crochet reste désespérément coincé dans son voile d'organza ou quand on laisse échapper un point et que toutes les perles qu'on vient de fixer fichent le camp mais le résultat est, je trouve, largement à la hauteur des efforts fournis.

IMG_2725IMG_2714

IMG_2712

IMG_2715

Pour le motif, j'ai voulu quelque chose en accord avec les plumes de mon Liberty. Je suis donc partie sur l'idée d'une série de plumes comme éparpillées par le vent en travers de l'encolure, idée qui a finalement évoluée en attrape-rêves. L'attrape-rêve principal est placé sur l'encolure. Afin de donner une impression de mouvement (genre coucou je suis l'attrape-rêve en pleine tempête) et habiller l'encolure au mieux, j'ai disposé l'attrape-rêve en oblique. Les plumes qui l'ornent sont les plus complexes de mes broderies et 2 d'entre elles associent broderie de Lunéville et broderie classique en passé plat et en point de tige. Pour relier les plumes au corps de l'attrape-rêve, j'ai brodé les ficelles au point de tiges en insérant à intervalles réguliers quelques perles. Enfin, pour orner les manches que je trouvais un peu nues sinon, j'ai voulu également ajouter des attrape-rêves. Mais pour éviter de surcharger l'ensemble, j'en ai réduit la taille de corps et surtout j'ai simplement stylisé les plumes en ne brodant que leurs contours.

IMG_2718IMG_2720

IMG_2724

Chaque élément en broderie de Lunéville est réalisé sur du voile d'organza. J'aurais consacrer toutes mes soirées et une bonne partie de mes week-end pendant pas loin de 4 semaines à broder les 12 éléments constituant mes attrape-rêves. Il m'aura encore fallu ensuite les découper puis les coudre au fil invisible directement sur la robe.

IMG_2759

Tadam, et voilà ce que ça donne sur moi !

IMG_2761

De face

IMG_2757

De dos

C'est le premier projet couture auquel je consacre autant de temps mais je ne le regrette pas. Outre la découverte d'une nouvelle technique en couture, j'adore le résultat obtenu pour cette robe. Elle est confortable comme je le souhaitais, plutôt chaude et je trouve que la forme des manches alliée aux broderies lui donne un petit côté costume traditionnel russe que j'aime beaucoup. Bref, je sens qu'elle va être beaucoup portée cet hiver (d'ailleurs, je la porte en ce moment même).

IMG_2751

Allez encore quelques photos parce que je suis vraiment trop contente qu'elle soit finie cette robe !

IMG_2758

IMG_2765

Si vous voulez voir les autres réalisations du concours, c'est par ici.