Il était une fois, au royaume de Villebon sur Yvette, un jeune prince pas tout à fait comme les autres dénommé Gargamel.

Comme dans tout bon conte de fées, ce prince était aimé et choyé par sa famille. Le roi et la reine ses parents, soucieux d'assurer l'avenir de leur fils et qu'il puisse tenir avec toute la prestance princière voulue son rôle au sein de la famille royale, l'inscrivirent dès sa naissance (ou presque) dans la prestigieuse académie royale palaisienne des princes et princesses extraordinaires, la célèbre ULIS école ! Et le jeune prince, comme tous l'espéraient, s'y épanouit pleinement (ou presque aussi parce que bon, même dans les contes de fées, tout n'est pas rose faut pas se leurrer).

L'histoire aurait pu s'arrêter là mais alors, cela n'aurait plus été un conte de fées. Ben oui, qui dit conte dit méchant, un chevalier noir, une sorcière ou un dragon que sais-je. Dans cette histoire, il s'agit d'un dragon, un bon gros vilain dragon bien méchant et bien vicieux, terriblement jaloux de tous ces princes et princesses sachant si bien se distinguer du commun des mortels. Incapable de gérer sa jalousie (la psychanalyse du dragon est une science qui n'en est encore qu'à ses balbutiements), notre dragon, le terrible Administration, ne pouvait s'empêcher chaque année de semer embûches et chausse-trappes afin de perturber l'éducation princière de nos petits héros. Hélas, voyant qu'il n'arrivait pas à ses fins, Administration décida de frapper un grand coup. Puisqu'il n'arrivait pas à venir à bout de la résistance de l'académie royale ULIS école, il capturait le plus possible d'enfants pour les jeter dans les oubliettes intersidérales du grand néant scolaire. Il s'allia donc avec la sorcière MDPH (oui, il y a aussi une sorcière dans mon histoire, et une bonne fée, elle va bientôt arriver). En conjuguant leurs pouvoirs maléfiques, ils jetèrent un sort sur tout le pays, changeant subrepticement les lois auxquelles l'accadémie royale devait se plier.

Les conséquences furent dévastatrices (en tout cas sur la santé mentale de la reine, maman du prince Gargamel, qui péta 2-3 durits comme dirait le prince Azraël et liquida une boite de mouchoirs dans la foulée qui n'avait pourtant fait de mal à personne la pauvre). Songez donc, après seulement 4 années sur les 5 que compte normalement l'apprentissage délicat du métier de prince héritier, si notre duo maléfique n'était pas vaincu, le jeune Gargamel se verrait dénier le droit de rester à l'académie. INCONCEVABLE !

Aussitôt, le vaillant chevalier La Puce, défenseur acharné de la veuve, de l'orphelin et des monstros, fut alerté. Promptement équipé de son étincelant bouclier téléphonique, sa plume la plus affûtée sortie du fourreau, notre héros s'en fut quérir l'aide de la bonne fée Super Ortho (je vous avais bien dit qu'il y avait une bonne fée) et quittons 5 mn le mode narratif pour entrer dans le mode théâtral avec du dialogue, de l'émotion, du suspens et tout et tout.

Oui, je m'inquiète là parce que la notification MDPH s'arrête à l'été 2017. C'est pas normal, c'est 5 ans le primaire et Gargamel en a fait que 4.

Effectivement. Normalement, vous devez pouvoir demander une prolongation. J'ai des patients qui sont même restés 6 ans en ULIS en attendant d'avoir une place ailleurs.

Bon alors je vais faire une demande de prolongation.

A ce propos, il faudrait aussi prévoir la suite. L'hôpital vous en a parlé ? Il vous aide dans vos démarches ?

Euh, non !

Ben va falloir qu'ils se bougent parce que là, c'est plus possible. J'ai eu la maîtresse au téléphone et elle aussi s'inquiète. C'est maintenant qu'il faut prévoir la suite vu les délais d'attente.

Ça, je m'en doute mais c'est quoi les délais d'attente. Et puis il pourrait faire quoi exactement Gargamel ? Parce que moi, je pensais à l'IMPro mais c'est pas avant 14 ans ça. Et si l'ULIS école c'est encore 1 an, il n'aura que 11 ans. Il va où entre temps ?

C'est tout le problème ! Il y a les IME mais bon, il n'a pas trop le profil et les délais d'attente c'est 1 à 2 ans. Pour les ULIS collège, il n'est pas assez autonome pour l'instant et pour avoir une place, c'est 2-3 ans. Quant aux SESSAD dans la région, c'est 3-4 ans pour avoir une place. Et c'est pareil pour les IMPro.

Mouais. Donc faut tout planifier maintenant en fait.

Ben oui. Et allez démarcher les instituts pour montrer votre motivation et avoir une chance de décrocher le Saint Graäl

(oui, quand même, c'est un conte de fée je vous le rappelle)

Je sais pas pourquoi, j'ai comme l'impression que ça va pas être simple.

Comme vous dites. J'ai des familles qui, aujourd'hui, n'ont rien et dont l'enfant reste à la maison parce qu'ils ne savent pas où le mettre. Et là, il faut vraiment que l'hôpital vous aide.

Redoutables d'efficacité le dragon Administration et la Sorcière MDPH non ? Nullement découragé (bon, en fait si, totalement déprimé pendant une semaine mais rattrapé par son humeur combative au bout du compte), le chevalier La Puce décida de partir en croisade afin d'extorquer à l'enchanteur Hôpital de jour la formule magique salvatrice capable d'éviter au prince Gargamel de sombrer dans les oubliettes intersidérales du Grand Néant Scolaire (à ce stade, les majuscules partout me semblent impératives). Ca tombait bien, l'académie royale ULIS école organisait justement jeudi son grand congrès annuel, congrès aussi appelé l'équipe éducative, et qui réunit les plus éminents enchanteurs, fées et têtes couronnées du pays. Une occasion en or de prendre l'enchanteur Hôpital de jour entre 8 yeux (oui, Hôpital de jour est un enchanteur à 3 têtes).

Hum, attendez. La notification MDPH s'arrête en 2017 ?

Ben oui

(c'est qu'on leur a dit l'an dernier déjà mais bon, moi aussi j'avais pas tilté et c'est Maîtresse Adorée qui parle)

Ah mais c'est que pour nous, on avait encore un an et on n'a pas réfléchi là

(on se demande quand même ce qu'ils ont fichu depuis 1 an)

Ok mais vous préconisez quoi pour Gargamel ?

Ah ben pour l'IME, il a pas le profil

(ça, on savait déjà)

et puis il est trop vieux

(ah ben ça, c'est nouveau tiens)

Il sera jamais pris.

(oh mais c'est qu'ils sont encourageants en plus)

C'est pourtant exactement ce qui arrive à un de nos élèves qui a été refusé en ULIS Collège et pour lequel la MDPH a demandé un IME.

(intervention fort judicieuse de l'enchanteresse Enseignante Référente)

Ah bon ? Et il a une place ?

Ben oui

Mais Gargamel ne pourrait pas aller en ULIS Collège ?

Pour l'instant, il n'est pas assez autonome. Un temps plein en ULIS Collège ne paraît pas une bonne idée. Ce serait très très anxiogène pour lui.

Mais je ne comprends pas. Pourquoi faut-il décider ça maintenant ? il faut demander son maintien en ULIS école et on verra l'an prochain pour la suite.

Mais mon cher enchanteur, ce n'est pas possible. Si on attend l'an prochain, on n'aura jamais la notification MDPH à temps et Gargamel n'aura nulle part où aller.

Oh mais vous me semblez bien au courant ma chère enchanteresse Enseignante Référente. Bien, vous allez prêter main forte au chevalier La Puce !

(vous remarquez l'absence totale de participation à la conversation du chevalier La Puce, bien trop occupé à compter les points)

Et voilà comme l'enchanteur Hôpital botta en touche (alors qu'il ne sait même pas jouer au rugby en plus) pour refiler la patate chaude à cette pauvre enchanteresse Enseignante Référente déjà complètement débordée et qui en voit tellement des cas désespérés qu'on se demande comment elle n'est pas déjà passée du côté obscure de la Force.

En résumé, au cas où vous l'auriez pas bien compris, je crise à mort. Car voilà, la situation est très claire. D'ici janvier, il me faudra rédiger un dossier MDPH avec un projet de vie à la fois parfaitement clair et parfaitement flou. Dedans, faire ressortir de façon incontestable que le maintien en ULIS école est IN DIS PEN SABLE, ceci afin de gagner 1 an et que Gargamel ait le temps d'acquérir plus d'autonomie. Une demande qui n'est pas gagnée d'avance et qu'on peut parfaitement me refuser. Dans le même temps, il me faudra montrer qu'on a réfléchi à son avenir à long terme en visant l'IMPRO pour ses 14 ans et qu'on a aussi envisagé des solutions pour l'entre-deux tout en restant parfaitement évasif sur le sujet car à l'heure actuelle, aucune solution n'est vraiment idéale et qu'il nous faut donc garder ouverte toutes les possibilités. Je le sens bien ce dossier, je le sens bien ! Mais allez, je me console en me disant que ça pourrait être pire. Je pourrais avoir un 2ème fils officiellement handicapé nécessitant la présence impérative d'une AVS qui n'aurait été accordée que pour 1 an et donc être dans l'obligation de concocter un second dossier MDPH pour leur extorquer (non, je vous jure, le terme n'est pas trop fort) un renouvellement d'AVS en sus du dossier somme toute simplissime de Gargamel. Huum, attendez un peu ... Ah ben si tiens, justement ! Je suis exactement dans ce cas. Trooooop coooool !

Comme dirait Chofie, on pourrait pas faire une pétition pour virer le mois de novembre du calendrier. Il est vraiment trop pourri ce mois !

chouette des dossiers tordus a faire

Yeah baby, encore des dossiers tordus à faire, et à refaire, et à refaire et ...