Ah ah, tu croyais bien y échapper ami(e) lecteur(trice). Mais si avoue-le ! Ben non, cette année encore, tu vas y avoir droit à mon récit épique sur la confection des costumes de fin d'année pour la classe d'Azraël.

Car pour la 4ème année consécutive, le corps enseignant a fait appel à mes talents. Après les jupettes en tulle et les boléros, après les tuniques d'indien avortées remplacées par des jupes et des boléros country, après les ailes et les cornes de dragon, cette année, on donne dans la boulangerie avec ... tadam ... des costumes de tartine. Eh oui, Azraël et ses camarades se sont transformés le temps d'une chanson en truc qui se mange. Mais attention hein, pas la baguette toute bête. Non non non, la bonne grosse tartine de pain brioché qu'elle voulait Maîtresse Chérie. Vingt tartines pour être précise, un peu boulottées pour le fun, cuites à point mais moelleuses tout de même avec une croûte bien dorée. Et bien sûr, le tout confectionné en moins d'un mois, temps d'approvisionnement compris. Je vous raconte pas le niveau de stress. J'ai jamais autant guetté mon facteur !

Sur ce coup, on aurait pu penser que Pâtissus serait aux anges mais non. Même s'il a daigné jouer les consultants niveau esthétique, il a refusé catégoriquement de se mettre au pétrin ce qui m'y a laissé quelque peu (dans le pétrin je veux dire). J'ai bien appelé Couturus à la rescousse mais ce sale lâcheur m'a répondu que 20 costumes de tartines à coudre en un mois, c'était juste pas possible. Alors ça a cogité dur jusqu'à ce que Bricolus accepte de s'y coller. C'est le cas de le dire d'ailleurs, vous inquiétez pas, je me comprends !

La lumière est venue délire trollesque d'Azraël car du cosplay est née LA tartine. Oui, pour ceux qui ne suivraient pas bien, Azraël étant accro à la série Le chasseur de Trolls, je lui ai déjà confectionné une épée avec les techniques de fabrication des cosplayeurs et je suis en passe d'achever son armure (toujours avec les mêmes techniques). Sachez donc que la mousse EVA dont sont constituées son épée et son armure s'avère également parfaitement en boulangerie.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_647

Première fournée de tartines. Vu qu'elles ont été livrée au fur et à mesure (la brioche, ça n'attend pas), pas de photo de l'ensemble cette année

Étonnamment, personne à l'école ne semblait avoir jamais entendu parler de la mousse EVA, du moins si j'en crois la série de questions à laquelle j'ai eu droit à l'issue du spectacle après que tout le monde soit allé tâter de la tartine. C'est assez dingue je trouve quand on pense que les feuilles de mousse EVA format A4 de 2 mm d'épaisseur sont pourtant couramment utilisées dans les écoles pour les petits bricolages. D'ailleurs, quand j'ai parlé de feuilles de mousse de couleur à Maîtresse Chérie, elle a tout de suite compris de quoi je parlais (alors que c'était le néant total quand je lui ai parlé de mousse EVA). Pour les fameuses tartines, 2 mm, c'est quand même un peu léger. Du coup, j'ai opté pour  la même épaisseur que pour l'armure soit 5 mm.

Cette épaisseur présente de multiples avantages. C'est assez rigide pour que la tartine ait de la tenue. On voudrait quand même pas voir notre brioche se dégonfler ! Mais assez souple pour être confortable. Et le coût reste relativement raisonnable, surtout acheté en lot.

Pour la confection, rien de plus simple : un bon gabarit papier en guise de moule, on pétrit amoureusement la mousse EVA au cutter pour lui donner sa belle forme bien gonflée, on y croque à belle dent pour laisser une superbe empreinte sans oublier de recracher le morceau car la mousse EVA n'est pas très digeste toute de même (bon ok, j'avoue, j'ai découpé les empreintes de dent au cutter et pas à la force de mes petites quenottes).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_648

Mais qui a pu laisser d'aussi grandes traces de dents ?

Niveau cuisson, on enfourne à température ambiante pendant plusieurs jours le temps que les 2 couches de colle à bois et les 2 couches de peinture assurent une cuisson uniforme. Puis on passe au grill d'une peinture cuivrée pour obtenir une belle croûte bien appétissante. Et hop, on obtient une splendide tartine prête à être décorée (initialement par les enfants mais comme elle a manqué de temps, finalement, c'est Maîtresse Chérie qui s'est chargé de la déco).

Restait à faire tenir la tartine sur le monstros. Bizarrement, l'idée de les épingler directement sur les bestiaux ou, à défaut, de les coller à la colle chaude sur leur bidon n'a pas eu l'air d'emballer Maîtresse Chérie. Dommage, j'adore jouer avec mon meilleur ami, le pistolet à colle. qu'à cela ne tienne, un petit harnais réalisé en ruban sergé collé sur la tartine ferait l'affaire (ah ah, je savais bien que j'arriverai à jouer avec mon pistolet adoré).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_649

Et le harnais tout simple : 2 bretelles qu'on noie ensemble avec 2 rubans transversaux

Pour ceux que ça intéresserait, j'ai trouvé la mousse EVA chez Cosplaymat au prix de 41€ les 5 feuilles de 1m par 1m (on fait 4 tartines par feuille), la peinture et la colle à bois viennent de chez Rougier&Plé (leur petits contenants ne sont pas bon marché mais ils sont imbattables sur les grand contenants avec 15€50 les 750 ml de peinture acrylique par exemple) et le ruban de sergé provient de chez Toto (0,4 le mètre). Au total, le costume revient à moins de 4€ par enfant.

Au final, il m'aura fallu 15 jours de boulot tous les soirs pour sortir mes 20 tartines. Et j'ai frôlé l'indigestion. Mais j'en ai été largement récompensé le jour du spectacle.

Oh, mais voilà de bien jolies tartines

(commentaire d'une maman passant par là)

Ouais et c'est ma maman qui les a faite pour ma classe

(ton supérieur d'un Azraël fier comme un pape)

Ouais même qu'elle qui fait nos costumes tous les ans c'est trop bien

(remarque non moins fière d'un camarade d'Azraël)

Voilà ! J'ai beau être pleine d'admiration pour les instits en général et être heureuse de les aider dans la mesure de mes moyens, ce sont des moments comme ça, où on sent qu'on a fait plaisir aux enfants, qui me poussent à continuer chaque année, à proposer mon aide.

Insert du 20 juin : J'avais pas de photos porté mais j'ai enfin réussi à mettre la vidéo du spectacle en ligne. Alors voilà en avant première les tartines et le prochain tube de l'été.

Et pour faire bonne mesure, un petit coup de Gargamel aussi.