Décidément, cette année, c'est l'année du dragon, en tout cas par chez nous. Après Isodore (petit dragon sympathique quand il ne casse pas des poteries en éternuant mais si vous n'avez pas 6-7 ans et n'êtes pas dans la classe d'Azraël vous pouvez pas comprendre), après Céladon, après les bébés dragons d'Hagrid, c'est une véritable invasion de ces énormes lézards qui s'est produite à Paris.

Bien évidemment, dès que Sir Azraël en a entendu parler, il s'est empressé de se porter volontaire pour y mettre bon ordre et renvoyer illico ces fauteurs de troubles au fin fond de leurs grottes. Et puis c'est qu'une convention de dragons, ça interpelle. Vous imaginez un peu la quantité d'or, de bijoux, de pierres précieuses et de demoiselles en détresse qu'on doit y trouver au mètre carré ! Non vraiment, c'était une occasion à ne pas rater. D'autant que Sir Azraël cherche activement sa promise en ce moment !

Secondé par son fidèle compagnon de toujours, j'ai nommé Sir Gargamel, Sir Azraël s'est donc rendu sur le sinistre territoire de DragonLand, dans les terres perdues du Parc des Expositions. Histoire de mettre toutes les chances de son côté et d'être certain de venir à bout des monstres écailleux, il s'est adjoint les services de la terriiiiible sorcière Super Nanny et de la fée Pupuce (nettement moins impressionnante à ce qu'il paraît, me demande si je dois me vexer ou non moi là !). Eh oui, la fée Pupuce ne fait pas que coudre, elle se procure également au marché noir féerique des tickets magiques assurant un accès express à la convention des dragons (bon ok, elle avoue, elle s'est simplement procuré un ticket famille sur le site en ligne de la convention mais n'empêche, ça permet d'éviter de faire la queue à l'entrée et ça revient moins cher). A noter tout de même qu'une convention de dragons, comme on pourrait s'en douter, c'est pas donné (ben oui, le dragon n'est pas franchement réputé pour ses largesses). Il faut donc quand même compter 49€90 pour un pass famille soit 2 adultes et 2 enfants acheté sur place (ajouter 5€ pour un achat en ligne d'un billet coupe-file), 15€90 pour un billet adulte seul et 13€90 pour un billet enfant, toujours acheté sur place (sinon ajouter 2€ par billet cette fois).

C'est donc fièrement, armés de leur seul courage et de leur audiophone spécial enfants (il y en a aussi des "spécial parents" mais je peux pas vous dire la différence car faisant visiblement infiniment moins que mon âge (je ne pensais pas ma crème anti-âge si efficace) j'ai eu droit à la version enfants moi aussi), que mes 2 chevaliers en short (oui, l'usage de la culotte courte se perd de nos jours ma bonne dame) ont franchi le portail d'entrée du monde fascinant des dragons de tous poils (ou plutôt de toutes écailles et toutes plumes).

dragon1

Alors DragonLand, c'est comment ? Ben c'est bien ! Encore que mon sens critique et mon cynisme d'adulte me fasse presque dire qu'un billet un peu moins cher, ça aurait quand même été mieux. Mais bon, on va pas chipoter, de toutes les sorties "culturelles" qu'on a pu faire avec les monstros, c'est celle qui a le mieux marché. Pourquoi je dis ça ? Parce que la visite dure normalement environ 1h30 et qu'on l'a faite en .... TADAM ! 50 mn chrono montre en main. Et pour les monstros, ben croyez moi, c'est un record de lenteur !

Les raisons de ce succès sans précédent ? 2 choses très simples. D'abord, le décor ! Franchement, c'est très bien fait. On se croirait dans des châteaux médiévaux. On franchit des portails de pierre, on monte aux créneaux, on observe les dragons dans leur habitat naturel. Même la première partie de l'expo, nettement plus style musée est sympa.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_442

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_445

Faux squelette de dragon fabriqué avec les os de différents animaux existants.

Ensuite, les audiophones. Contrairement à ceux qu'on a pu tester jusqu'à présent, ils ont vraiment été pensé pour les enfants avec des explications simples, compréhensibles et surtout COURTES ! Du coup, au lieu de s'ennuyer et de cesser rapidement de l'utiliser, les monstros se sont mis à la recherche des panneaux indiquant l'usage de l'audiophone pour passer de commentaires en commentaires. Et rester 2 mn en place le temps d'écouter ce qu'on leur racontait. Et puis bien sûr, il y a tous ces dragons grandeur nature (ou presque) animés. Rien de tel pour retenir l'attention des enfants.

dragon2

Oui hein ! Ça impressionne quand même la hauteur du bestiaux non ?

dragon3

dragon4

Que serait un dragon sans son oeuf ?

dragon5

Ou sans ses multiples têtes ?

Attention toutefois, si ce sont les sensations fortes que vous recherchez, allez voir ailleurs. Certes, ils sont animés mais ça ne va pas très loin. Ça bouge un peu, ça ouvre la gueule et c'est à peu près tout. Je doute fortement qu'il y ait de quoi traumatiser même un tout petit. Pas d'effet de fumée ou de lumière non plus. Mais c'est divertissant et les enfants aiment bien attendre pour voir ce que va faire exactement le dragon. Et personnellement, mon passé de rôliste m'ayant fourni moult informations sur ces monstres écailleux, j'ai quand même réussi à y apprendre 2-3 trucs que je ne connaissais pas.

dragon7

dragon8

Histoire que nos chevaliers puissent prouver leur valeur, il leur est possible d'immortaliser leur victoire sur l'espèce dragonesque grâce à une photo souvenir entièrement GRATUITE (si si) puisqu'elle est prise par vous même avec votre propre appareil. En gros, on vous fournit l'épée et la bestiole à trucider. Les monstros peuvent même démontrer leur maîtrise du dressage en montant un des dits bestiaux et en le faisant tourner en bourrique rond (oui, il y a un petit train dragon entièrement gratuit aussi sur place).

dragon6

dragon9

La visite se clôture bien évidemment avec l'inévitable traversée de la boutique. Mais là encore, ce fut une assez bonne surprise. On y trouve de tout, depuis les boules à neige dragon jusqu'à l'agenda dragon en passant par les calepins genre grimoire et autres figurines. Sans oublier bien évidemment les valeurs sûres (des Crocmou, Harold et autres personnages de la série "Dragon", des épées et boucliers, des livres et même des ombrelles ornées de dragons chinois). Quant aux prix, là aussi, on a de tout. Il est donc tout à fait possible de faire plaisir à vos monstros sans se ruiner complètement et c'est assez rare pour être souligné.

En résumé, si vos monstros aiment les dragons et que vous habitez en région parisienne, c'est une petite sortie sympa que je vous recommande malgré son prix un peu élevé à mon sens.