mercredi 7 juin 2017

Montagnes russes

Non, vraiment, je l'aime pas cette année scolaire 2016-2017 ! Non vraiment, elle a rien pour me plaire !

Ben alors la Puce, qu'est-ce qui t'arrive ?

Oh ben à côté de ce qui peut se passer de par le monde, rien de bien grave. Et puis faut savoir relativiser ma bonne dame. Mais bon, si ma tension et mes émotions pouvaient arrêter de faire des montagnes russes, ça m'arrangerait bien quand même. Non parce que, si on fait le compte, depuis la rentrée j'ai eu droit à :

  • des montées de tension vertigineuses à des sommets que je savais pas que c'était possible sans provoquer une éruption digne du Vésuve (même que du haut de ma tension, l'Everest me paraissait tout petit petit petit). Des montées de tension provoquées par un Agendus Démonicus déchaîné qui m'a bien pourri mon emploi du temps TOUTE l'année quand même. A croire que le don d'ubiquité est à présent une composante indispensable à la vie d'enseignant chercheur et/ou de maman d'enfants handicapés vu qu'à plusieurs reprises j'ai fortement regretté de ne pas en être dotée.
  • un Chéri en pleine crise existentielle qui va me péter une durit incessamment sous peu je le sens bien là (et auquel j'ai bien proposé de devenir père au foyer mais allez savoir pourquoi, ma proposition ne l'a pas enthousiasmé)

pere au foyer

Alors Chéri, père au foyer, ça te tente ?

  • des combats épiques, sanglants et de trèèèèèèèès longues haleines contre le terrrrrriiiiiiiiible dragon Administration.

Alors certes, les problèmes d'emploi du temps finissent toujours par se résoudre, d'une façon ou d'une autre, ce qui ne change rien au fait que ma tension joue au yoyo pendant ce temps-là (aies-je préciser que j'ai toujours été une bille au yoyo en prime). Certes aussi, Chéri est un grand garçon qui finira bien par se reprendre en main, à moins que je ne l'étrangle avant ce qui, à l'heure actuelle, est tout à fait envisageable. Encore que j'hésite entre ça et lui remettre les idées en place à grand coup de pied au c..l (euh, la Puce, tu serais pas un peu remontée là ? Oooh, si peu !). Et puis bon, si je n'ai pas encore gagné la guerre contre Administration, jusqu'à samedi, j'avais au moins gagné une première bataille puisque Gargamel avait l'autorisation de rester un an de plus dans sa classe. Du coup, mes nerfs étaient un peu moins à vif et Hystéricus me lâchait un peu la grappe. Mais ça, c'était avant le coup de grâce arrivé ce week-end, coup de grâce venant clôturer une semaine de lamentables échecs dans la recherche d'une structure d'accueil pour Gargamel en 2018 (vu que, je vous le rappelle, les délais d'attente étant longs, il faut chercher dès maintenant) sous la forme d'un sms de Super Nanny qui venait juste de se rappeler d'un truc dont elle oubliait régulièrement de me parler.

Ben c'est quoi le problème ? Elle sera pas là pour les grandes vacances ? Si seulement c'était que ça ! Non, pire, elle nous quitte à la rentrée ! Non pas qu'elle n'en puisse plus des monstros (ça aurait pu être le cas vu qu'elle les connaît quand même tous les 2 depuis qu'ils ont 4 mois, oui oui, même Gargamel) mais elle aurait l'opportunité d'aller bosser à l'étranger et vous avouerez qu'on ne peut pas lui en vouloir de saisir une telle opportunité. Mais en attendant, moi, va falloir que je trouve une nouvelle nounou et ça, c'est pas gagné (d'ailleurs, si vous avez un tuyau, n'hésitez surtout pas !) vu que le job a quand même des horaires assez tordus. Et bien sûr, je stresse à mort (comme d'hab quoi !).

tumblr_mzwdzmJq3R1snz8koo1_500

Non non non Super Nanny, tu te sauveras pas comme ça !

Le bon côté de la chose, parce qu'il faut toujours positiver m'a dit un jour une spécialiste du soutien psychologique (voyons voyons, mais oukeséti que j'ai mis sa carte moi, j'ai comme l'intuition que je pourrais en avoir bientôt besoin là, ah mais non, j'ai la blogothérapie maintenant !). Le bon côté donc, c'est qu'avec mes petites crises d'insomnie qui reprennent, j'ai super bien avancé mes petits paquets de bloganniversaire moi ! Déjà 2 arrivés chez leurs destinataires (je vous montre ça sous peu promis promis), le 3ème d'envoyé, bref, il ne m'en reste plus qu'un à finir.

Heureusement, histoire de me remonter un peu le moral, le chevalier La Puce vient de remporter une nouvelle victoire sur Administration. Et oui, notre héroïque chevalier a réussi à dérober dans le trésor de notre impitoyable dragon un des artefacts les plus précieux qui soit : une carte ultra secrète qui le conduira droit à la tour interdite où la princesse AVS est séquestrée ET la clé lui permettant de la délivrer. En gros, un joli papier me permettant d'exiger que Marie Poppins (le petit nom de l'AVS actuelle d'Azraël) soit reconduite dans ses fonctions l'an prochain. Youpi, Azraël devrait donc échapper à l'échec scolaire pour les 2 ans à venir et ça, c'est troooooop chouette ! Bon, je dis "devrais" parce que c'est quand même conditionner au fait que l'école ait bien les fonds nécessaires à la reconduction de son contrat (car la MDPH ne fournit que des autorisations, pas des postes ma bonne dame donc le papier, c'est indispensable, mais c'est pas suffisant). Et puis aussi parce que, comme souvent, la notification est quelque peu ambiguë dans le descriptif vu qu'elle nous accorde "la mise en place d'une AVS mutualisée conformément aux modalités définies dans le GEVASCO" (le GEVASCO étant le document officiel résumant la situation de l'enfant, ses difficultés, ses progrès et les demandes de soin et d'aides pour lui assurer une bonne scolarité). Nous avons donc une autorisation pour une AVS mutualisée (c'est-à-dire qui s'occupe de plusieurs enfants mais pas en même temps contrairement à une AVS collective qui s'occupe de plusieurs enfants en même temps) et dans le GEVASCO, on a demandé une AVS ... INDIVIDUELLE à raison de 15h par semaine. Vous voyez pas le problème ? Ben c'est que l'AVSi s'occupe d'un seul enfant. Alors ok, on peut dire que l'AVSm aussi sauf qu'elle en a plusieurs en charge au sein du même établissement et que ses journées ne sont pas extensibles donc certes, quand elle s'occupe d'un enfant, elle n'en prend qu'un en charge à la fois mais elle doit répartir son temps journalier sur chacun d'eux. Et si le temps cumulé accordé par la MDPH pour chaque enfant dont elle a la charge excède son temps journalier, ben ça veut dire qu'il y a des heures qui sautent et pis c'est tout ! Du coup, Azraël risque fort de ne pas avoir droit à ses 15h par semaine mais à un temps moins important (12h seulement à priori mais ça reste à confirmer). Mais bon, je vais pas me plaindre non plus parce que j'en connais plein des parents qui seraient bien content d'avoir ça.

cest la nouvelle nounou

Oh, la nouvelle nounou peut-être !

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 9 mai 2017

Y a comme un truc !

Bon, ok, ce week-end du 8 mai, ce long week-end de 3 jours, on peut pas franchement dire que le printemps était là ! Il faisait froid, il faisait moche et on avait grave envie de s'enfiler sous la couette à se gaver de crème glacée maison (enfin, peut-être pas pour la crème glacée parce que j'avais vraiment trop froid).

Du coup, c'était un week-end idéal pour la couture (youpi, enfin !) d'autant que j'avais zéro trucs de rapporter du bureau à potasser, que mes dernières copies étaient corrigées (ou presque mais comme on m'a toujours pas donné les dernières, j'ai absolument rien à me reprocher) et que mon dernier cours avait eu lieu vendredi. Le rêve quoi ! Sauf que ... ben sauf qu'Azraël a invité des petites copines à la maison mercredi, que ça fait bien 3 semaines que j'ai pas fait le ménage (si, faut au moins ça pour que Chéri se décide à s'emparer lui-même de l'aspirateur vu qu'il ne le passe jamais en temps normal à cause de ses allergies), que les monstros ont réussi progressivement à investir l'intégralité de la maison avec leurs jouets, qu'ils ont rempli des caisses de petites voitures, jouets de bébé, légo, duplo et playmobils (pour ne citer que ça) tout en vrac bien mélangés et que trop, c'est trop ! Pensez donc que dans leurs coffres à jouets se trouvaient encore les peluches offertes à Gargamel quelques mois après sa naissance et l'intégralité des jouets d'éveil des monstros encore en état de fonctionner dont une dizaine d'anneaux de dentition. Eh oui, chez nous, Conservatus Démonicus n'y va pas avec le dos de la cuillère. Quand il sévit, il sévit grave ! Et puis en prime, j'avais aussi une recette de brioche pur beurre à tester impérativement. Mais si mais si, les tests de brioches sont toujours impératifs, surtout pur beurre !

IMG_1035

IMG_1036

Allez, juste pour vous donner une petite idée du bazar qui était devenu la norme dans notre salon/salle à manger avec 2 photos en tout début de rangement.

Alors au lieu de coudre, j'ai trié, jeté, mis de coté, rangé, frotté, nettoyé ... et brioché bien sûr. Accessoirement, je suis quand même offert une sortie ... chez Darty ... pour m'acheter un aspirateur parce que j'en pouvais plus du mien qui aspire rien.

Trois jours, il m'aura fallu trois jours pour venir à bout du biniou ! Parce que même dans les chambres des monstros, ces crapules avaient mélangé tous leurs jouets. Ça avait l'air rangé alors qu'en fait, c'était le souk total ! Alors là, j'en vois certain qui s'agitent, qui se demandent comment j'ai pu laisser faire ça, que les enfants, ça doit ranger quand ça a fini de jouer. Certes, certes, je suis d'accord. D'ailleurs, les monstros rangent (surtout Azraël vu que c'est surtout lui qui dérange). Seulement ces petits démons (je parle des monstros là) ont toujours eu une technique bien à eux pour ranger : je trouve une boite et je mets tout en vrac dedans parce que mais maman, je sais pas où ça va ça !

Alors cette fois, j'ai pris mes précautions et une tonne de photos des différentes boites et de leur contenu et préparer des fiches de rangement pour chaque chambre. Et puis j'ai aussi dûment chapitré les monstros et posé la règle qui tue (enfin j'espère) ! Tout ce qui ne sera pas rangé à sa place le soir finira dans ... un SAC poubelle ! Si si, j'insiste sur le SAC car la nuance existe. Ben oui, je suis pas folle non plus. Pas question de mettre n'importe quoi à la poubelle, surtout des jouets en bon état et/ou qui coûtent horriblement cher. La bonne frayeur devant normalement suffire, Super Maman récupérera certainement in entremis (et moyennant récompense bien évidemment, du genre une semaine d'enfants sages et ordonnés) le sac des mains de l'éboueur démoniaque qui cherchait à s'en emparer. Mais je sais pas pourquoi, je sens que, dans les jours qui viennent, Conservatus risque de prendre une grande claque d'ici à ce que la leçon soit parfaitement intégrée. Non parce que mercredi soir, il est hors de question que je sois la seule à ranger !

IMG_1051

IMG_1052

Et voilà après rangement.

Ah ben, on a de la place finalement dis donc !

Mais oui Chéri, on a de la place.

Mais dans toute cette histoire de rangement/ménage du week-end, il y a quand même un truc qui me chiffonne fortement. Eh oui, c'est hautement contrarié que j'ai constaté l'évidence : il était impératif de passer Madonna à l'aspirateur tellement la poussière s'était accumulé dessus. Moi je vous le dis, il est grand temps que je me remette à coudre des jolis vêtements pour moi !

Posté par reyhaziel à 09:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 4 avril 2017

Quand Couturus rencontre Pâtissus

Ce n'est certainement pas une évidence mais sachez que le Pâtissus Démonicus ne s'intéresse pas uniquement à la pâtisserie (bien que ce soit quand même ce qu'il préfère). De temps à autre, il aime bien cuisiner des petits plats salés aussi, des petites choses à base de bons légumes tout frais, de pâtes ou de fromages. Mais comme pour la pâtisserie, le Pâtissus est exigeant et refuse de cuisiner avec n'importe quoi.

Rhaaaaa, non franchement, elle exagère la Puce.

Ben mon petit Pâtissus, qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Non mais Couturus, regardes-moi un peu ces légumes de super marché ! Tu crois pas qu'elle pourrait faire un effort et se faire un potager ! Ca sert à quoi d'avoir un jardin sinon ?

La Puce ? Un potager ? Alors qu'elle fait crever à peu près toutes les plantes qui passent à sa portée ?

Oui ben n'empêche ! C'est pas possible de bosser avec du mauvais matos !

Ben quoi, ils sont pas si moches que ça ces légumes. C'est tellement important ?

Tu rigoles ou quoi ? Entre un tissu à 3 euros le mètre de chez Toto et un coupon en Liberty, tu préfères quoi toi ?

Ok ok, j'ai compris. Allez, t'inquiètes pas. Tu veux des légumes tout frais du jardin ? Aucun problème. Fais confiance au Couturus, il s'occupe de tout !

(Oui, de temps en temps Couturus parle de lui à la 3ème personne. C'est son égo qui lui monte à la tête)

Et effectivement, Couturus s'est occupé de tout, à l'insu de mon plein gré. Après une vague concertation avec le Bricolus Démonicus, nous étions soudain doté d'un potager de salon inspiré de celui-ci. Je salue au passage la perfomance car la réalisation du dit potager m'a tout de même permis de vider intégralement un plein sac de mini chutes de tissus.

Tu vois bien que j'avais raison de vouloir les garder tous ces petits bouts

(commentaire intempestif du Conservatus Démonicus qui ferait bien mieux de se taire quand je vois les 2 autres sacs qu'il me reste encore)

IMG_0812

IMG_0790

Le superbe potager étant prêt, Couturus s'est ensuite attelé aux plantations afin de fournir au plus vite une première récolte à Pâtissus. Après quelques recherches rapides sur le wouebeu, il a sélectionné les fournisseurs de semences créatives les plus prometteuses : des radis, des poireaux, des fraises et des citrouilles par ici, des champignons, des carottes et des aubergines par là.

IMG_0792IMG_0798

IMG_0797IMG_0803

IMG_0801IMG_0793IMG_0810

IMG_0807

Très fier de sa première récolte, c'est un Couturus gonflé d'importance qui a apporté sa production entièrement bio à un Pâtissus sur des charbons ardents.

Non mais c'est quoi cette arnaque ?

Ben des magnifiques légumes entièrement bien bio ! Et attends, je te prépare des oeufs au plat en plus !

Mais qu'est-ce que tu veux que j'en fasse ? Il se mange pas tes légumes. Non mais t'es bête ou quoi ?

Ben oui, apparemment, il est un peu à côté de la plaque le Couturus. Et c'est tout penaud, dépité et dégonflé qu'il est reparti avec son potager miniature.

Maman, c'est quoi ça ?

Ah coucou Azraël. Ça, c'est un potager avec plein de légumes.

Oooooh, c'est trop cool ! C'est pour moi ?

(Vazy vazy donne-lui me susurre Couturus à l'oreille)

Mais bien sûr mon chéri. Tiens, va jouer !

Youpi ! T'es la meilleure maman du monde !

Et voilà comment un Couturus à côté de ses pompes, ou plus certainement fortement influencé par toutes les dînettes en feutrine et crochet qui fleurissent actuellement sur la blosphère, m'a soudain transformé en Wonder Maman. Du coup, tout regonflé d'importance, il s'est lancé dans une seconde récolte, pour offrir celle-là pour le plus grand dépit d'Azraël qui l'aurait bien gardé pour lui. Cerise sur le gâteau, Gargamel s'est également fort intéressé au potager dont il récolte les légumes avec son frère avant de s'attabler pour les déguster de concert.

IMG_0867

Le grand chef Gargamel en plein migotage de petit plat au micro-onde

IMG_0868

Et c'est parti pour la dégustation

Bon allez, c'est pas tout ça mais faut absolument que je trouve le temps d'expédier la nouvelle récolte à sa future propriétaire moi, sinon ils vont être tout moisis quand ils arriveront mes légumes !

 

Posté par reyhaziel à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 février 2017

Le carnaval, c'est parti !

Malgré le temps pourri, le vent, la pluie et la tempête, malgré les problèmes de dents et de dos, malgré la panne de panne de velours et l'absence de bottes noires, malgré les masques en FIMO Air brisés, on a réussi. Le carnaval des Indestructibles monstros a commencé.

In extremis, j'ai fini le costume de Gargamel ce week-end, une version light, nettement moins aboutie que celle de son frère par manque de temps et de matière première. Et oui, impossible de caser un T-Shirt taille 12-14 ans dans mon reste de panne de velours après y avoir taillé le pantalon. Bon, c'était un moindre mal, ça aurait pu être l'inverse et là, j'aurai été nettement plus embêtée. Faut dire que j'ai pas eu beaucoup de chance pour ce costume. La première version du pantalon n'allait pas du tout. Entièrement ma faute, j'ai pas fait attention en recopiant le patron que ce n'était pas la bonne taille. Voilà ce que c'est que de s'obstiner à crapahuter à 4 pattes sur le tapis du salon quand on a le dos en marmelade et les yeux qui se ferment tous seuls. Heureusement, la seconde version était la bonne. Cette fois-ci, c'est le Unbottonned (modèle 39 du Ottobre 6/2016) déjà testé pour un pantalon doudou pour Azraël qui m'a servi de base.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_27a

Pour les gants, toujours fait maison, là encore, je ne sais pas ce que j'ai fichu mais la première paire était complètement ratée. Alors qu'à la base mon tissu était légèrement extensible et qu'en plus, j'ai coupé dans le sens du biais donc j'aurai dû avoir des pièces super extensibles, là, rien à faire. Les gants étaient rigides au possible et impossible à enfiler. Et bien sûr, je n'avais plus assez de tissu pour recommencer avec la même technique (et certainement pas le temps de courir les magasins pour trouver un tissu de remplacement). J'ai donc dû me contenter de gants plus courts taillés dans le droit fil pour profiter au mieux de l'extensibilité naturelle de mon jersey. Heureusement, cette fois, c'était bon ! On a eu chaud !

La série catastrophe a continué avec le masque en FIMO Air. Impossible de le mouler correctement sur la figure de Gargamel. Du coup, il tenait mal sur son visage et il s'est cassé ... 2 fois ! En désespoir de cause, j'ai sorti une chute de feutrine noire et une de simili noir et hop, un masque en tissu, moins confortable à porter mais plus difficile à casser !

Pour compléter la tenue, j'ai cousu rapido une petite ceinture en velours mille raies orange et acheter un T-Shirt rouge du commerce sur lequel j'ai plaqué l'écusson des Indestructibles réalisé en feutrine autocollante.

Bien que "light", son costume a beaucoup plu à Gargamel qui en était ravi et à Azraël dont l'égo était satisfait de se dire que lui avait les bottes noires et pas son frère (rivalité quand tu nous tiens !).

Ce matin, c'est débordant d'enthousiasme que les frangins Indestructibles se sont précipités à l'école. Azraël a très vite été rassuré question culotte : personne ne s'est moqué de lui et son costume a beaucoup plu. Quant à Gargamel, pour la première fois, il a tellement aimé son costume qu'il réclame déjà à le remettre demain. Bref, un grand succès qui valait largement le temps passé dessus.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_27cUNADJUSTEDNONRAW_thumb_281

Posté par reyhaziel à 22:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 8 janvier 2017

Des vacances au taquet - épisode 1

Les vacances sont maintenant finies depuis un petit moment et c'est l'heure du bilan. Avec Gargamel et Azraël qui poursuivaient leurs soins pendant les congés et moi qui bossait la première semaine, difficile de partir quelque part. On est donc resté tranquillement à la maison. Enfin, quand je dis tranquillement, c'est plutôt une façon de parler. Parce que chez les Inferno, avec l'anniversaire de Gargamel et de Chéri, les anniversaires des copains et autres connaissances (2 en décembre et 4 en janvier), Noël et le premier janvier, les mois de décembre et janvier sont une période plus que chargée, en particulier dès qu'on y inclut quelques sorties.

Pour commencer en beauté les vacances des monstros, nous sommes allés fêter l'anniversaire de Gargamel chez Mickey. Eh oui, à l'occasion de notre précédente sortie à Disneyland, j'avais pu remarqué qu'il était possible de fêter son anniversaire chez notre ami aux grandes oreilles. Et comme d'une part les monstros me demandaient régulièrement à y retourner, que d'autre part Inferno Gran Mom n'y était jamais allée, qu'ensuite il y avait une promo pour Noël et qu'enfin, grâce à nos employeurs respectifs à Chéri et à moi, les cadeaux de Noël des monstros nous ont coûté 3 fois rien (vive les chèques cadeaux moi je vous le dis), j'ai pu employer l'argent ainsi économisé pour leur offrir un anniversaire mémorable. Bon, évidemment, en guise d'effet secondaire, Azraël exige déjà la même chose pour son propre anniversaire (avec plein de copains qu'il a dit, tu peux toujours rêver mon gars, je suis pas Crésus moi !). J'ai donc déjà intérêt à préparer la cagnotte !

disney13

Lors que notre première escapade dans cet univers enchanté, je vous avais expliqué les avantages à aller chercher le passe pour les personnes handicapées, un avantage qui s'est confirmé et même révélé indispensable en cette période de fête. Parce que sans ça, vu le monde, on devient rapidement complètement fou dans les files d'attente. Comme la première fois, les monstros ont passé un excellent moment, on a pu faire des attractions qui n'étaient pas ouvertes la dernière fois et on a même réussi à voir la parade de Noël avec le père Noël et tout et tout.

disney10disney11disney12

Dans l'ordre, la fée Clochette qui devait se geler les miches, des figurants spécial Noël et le vieux barbu.

A présent, la question que tout le monde se pose, est-ce que ça vaut le coup d'un anniversaire chez Mickey ou plus exactement de réserver un déjeuner dans un des restos du parc qui vous proposent de fêter l'anniversaire de votre progéniture (et ils sont rares, il n'y en a que 3). Si on se base sur le rapport qualité prix du gâteau, la réponse est sans appel : c'est NON ! Pour nous, il s'agissait d'un bête vacherin (soit de la meringue entourée de glace vanille et chocolat). Quand on sait en plus que Gargamel a horreur de la glace, on se demande un peu l'intérêt de dépenser 29€ supplémentaire pour ça, car c'est le tarif. Seulement voilà, le gâteau de 8 personnes (la taille n'est pas négociable) n'est pas tout ce que vous aurez pour cette somme. Vous avez bien sûr les bougies (fondamental pour les monstros ça les bougies) mais surtout, vous avez Mickey (parce qu'on était au café Mickeyqui se pointe en personne entouré de serveurs/serveuses chantant et battant des mains sur un air de musique entraînante et la moitié du resto qui se lève et se met à chanter aussi. Bref, votre bambin aura immanquablement l'impression d'être le roi du monde (voir de l'univers) et sa tête à ce moment-là vaut largement les 29€ dépensés.

disney14

Vous les voyez les gens qui applaudissent derrière ? Ben c'était comme ça tout autour.

Dernière remarque concernant les restaurants. Comme je l'avais dit la dernière fois, j'ai préféré privilégier ma tranquillité à mon porte-monnaie (et puis si on veut avoir le déjeuner spécial anniversaire, le choix des restos est très restreint de toute façon) et j'ai donc une fois de plus opté pour un restaurant avec personnages. Cette fois, c'était donc le café Mickey. Pour rappel, la fois précédente, c'était l'auberge de Cendrillon. Alors voilà les avantages et inconvénients respectifs des 2. L'auberge de Cendrillon est située dans le parc même. On peut donc y aller facilement et rapidement, c'est plein de princesses donc idéal pour les petites filles romantiques et les grands garçons sensibles et il y a un petit spectacle de danse de nos princesses Disney préférées. Par contre, c'est plutôt chaud pour faire les réservations et les tarifs sont vraiment prohibitifs à moins de profiter de bons spéciaux obtenus généralement avec un séjour. Quant au menu, c'est cuisine traditionnelle et il faut tomber sur des trucs que vos enfants vont aimer (pour nous, ça avait un peu été le fiasco sur ce point). Le café Mickey, lui, est situé en dehors du parc, dans le village. Il faut donc sortir pour aller manger puis revenir ensuite pour la suite de la visite du parc (donc faire à nouveau la queue pour entrer). Il n'y a pas de spectacle non plus. Par contre, les réservations sont un peu plus faciles à avoir et on y rencontre des personnages très variés et qui parlent beaucoup plus aux enfants que les princesses (en tout cas aux miens). Nous, on a eu droit à Mickey, Dingo, Tigrou, Tic et Tac, Gueppeto et même M. Mouche.

disney3disney4disney9

disney6

disney7

 

Et hop, une petite avec Inferno Gran Mom, il n'y a pas de raison. On n'est pas sectaire chez Disney !

Pour le menu, ils ont eu la super bonne idée de mettre de la soupe parmi les entrées possibles (ce qui constitue à peu près la seule entrée que les monstros acceptent de manger) et c'est cuisine italienne (donc pizza) pour la suite. Autant vous dire que cette fois, tout a été englouti sans aucune difficulté. Cerise sur le gâteau (si je puis dire), niveau tarif, c'est à peu près moitié prix comparé à l'auberge de Cendrillon. A n'en pas douter, c'est là qu'on retournera la prochaine à moins que je ne décide de tester le dernier des restos fêtant les anniversaires (mais je suis moins enthousiaste car il fonctionne sur le principe du buffet et que je crains les bousculades).

En résumé, on est tous rentré bien claqué mais avec des monstros heureux et des étoiles plein leurs yeux. Allez, pour l'épisode 2, je vous raconte ce qu'on est allé voir au ciné.

Posté par reyhaziel à 11:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 21 décembre 2016

Ah, l'hérédité !

Bon sang ne saurait mentir. Telle mère tels fils (meuh non j'ai pas fait d'erreur d'abord!). Les chiens ne font pas des chats. Ils sont nombreux les proverbes sur l'hérédité. Eh bien pour une fois, les monstros semblaient fort disposés à leur donner raison et dans le meilleur sens du terme (ce qui est suffisamment rare pour le souligner).

Car cette année, sous l'influence pernicieuse de Bricolus Démonicus, j'avais décidé qu'il n'y aurait aucune raison pour que je sois la seule à gâter les maîtresses des monstros et que ces derniers pouvaient bien faire un petit effort pour une fois. Alors certes, il fallait que l'effort soit petit.

Ooooh, la Puce, t'exagère quand même ! C'est pas gentil de vouloir faire des cadeaux au rabais ! Houla ! Je vous arrête tout de suite. Pas question ici de collier de nouilles ou de pot à yaourt décoré. Quand je dis peu d'efforts, je veux seulement dire un truc simple réalisable rapidement parce que je commençais à être à court de temps. Mais il fallait quand même un cadeau sur la confection duquel les monstros soient obligés de se donner un peu de mal. J'ai donc opté pour un marque-page cousu, un truc déjà testé pour leur usage personnel et qui leur avait plu. Si dans la première version, ils s'étaient contentés de découper, là, on est allé nettement plus loin.

Alors un marque-page cousu, ça ressemble à quoi. Ben ça ressemble à ça : un truc en feutrine cousue et rembourrée à un bout, un truc en feutrine cousue et rembourrée à l'autre bout et un grand ruban entre les 2.

marque page 1

Pour leur simplifier la vie (ben oui, je suis pas un monstre, enfin, pas toujours), pour la déco, on a fait ça à la feutrine autocollante. Et comme thème, pour les inspirer, on est parti sur un marque page Totoro. Mais on voit maintenant plein de modèles différents fleurir sur Pinterest comme les hiboux, Hello Kitty, le petit chaperon rouge ou les renards.

Comme je le disais, sur ces modèles, les monstros ne se sont pas contentés de découper tous les morceaux. Azraël a également cousu tout seul son petit totoro blanc et mis la bourre dans les 2 Totoros alors que Gargamel a cousu et garni ses 2 Totoros. Et figurez-vous qu'ils étaient tous les 2 ravis de faire un peu de couture à la main comme des grands. Et moi, je retenais mon souffle et je tentais de calmer mes nerfs en attendant le plantage d'aiguille dans le doigt et les hurlements assortis. Plantage qui n'est jamais venu finalement. Comme quoi, faut vraiment que j'arrête de stresser pour rien moi !

marque page 2

Il ne reste plus qu'à espérer que les maîtresses des monstros apprécieront les efforts de leurs petits élèves.

Posté par reyhaziel à 21:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 12 décembre 2016

Dragon, vous avez dit dragon ?

Comme chaque année à la rentrée, à l'école des monstros, les instits choisissent un terme sur lequel les enfants vont travailler tout au long de l'année. En 2015, c'était les cowboys et les indiens. Cette année, le thème est les 4 éléments.

Et comme chaque année depuis que j'ai repris la couture, j'ai proposé aux maîtresses des monstros mes services si d'aventure, il y avait des costumes à faire pour le spectacle de fin d'année. Proposition qui tombe rarement dans l'oreille de sourdes. Et pourtant, on se demande comme les instits arrivent à avoir des oreilles encore en état de fonctionnement : c'est sûrement ça, avoir une ouïe sélective !

Bien sûr, comme chaque année, maîtresses, atsem et AVS passent un temps considérable à surfer sur Pinterest à la recherche d'idées (encore un coup de Pinterestus, ça c'est sûr). Alors, dans mon immense bonté, j'ai décidé de leur facilité la tâche en leur proposant des idées (et puis accessoirement, ça me permet aussi de limiter les risques sur ce qu'elles pourraient avoir idée de me demander justement). Alors évidemment, vu ma maîtrise totale de l'aile de fée, je me suis dit comme ça en passant que c'était un super bon plan pour illustrer l'élément air et j'ai montré quelques photos à Maîtresse Chérie. Résultat des courses, pas d'ailes de fée pour les CP cette année.

Rhaaa mais non, râlez pas. Elle les a trouvé très belles mes ailes Maîtresse Chérie. Non, c'est juste qu'en fait, il n'y aura pas de spectacle de fin d'année. Eh non, parce que les enfants sont en train de préparer une pièce de théâtre et que cumuler les 2, ça aurait fait beaucoup. Ah mais j'en vois qui frémissent à l'idée que, pauvre de moi, je me retrouve totalement désoeuvrée et sans rien à faire. Qu'ils se rassurent immédiatement. Certes, il n'y aura pas d'ailes de fée mais Maîtresse Chérie m'ayant gentillement demandé si, à la place, il serait possible qu'éventuellement la fabrication d'ailes de dragons soit envisageable ? en couleur vert céladon ? parce que Céladon, c'est le nom du dragon donc bon voilà quoi ! Je me suis faite un plaisir de me lancer dans la fabrication de prototype d'ailes de dragon.

Pour la technique, comme on ne change pas une équipe qui gagne, j'ai gardé la combinaison structure en fil de fer et chaussettes mousse. J'ai simplement transformé mon gabarit pour que les ailes ressemblent à de grandes ailes de chauve souris. Quelques découpes au chalumeau, euh, au bâton d'encens, une bonne tartine de peinture vert céladon (pour ceux qui connaissent pas, c'est normalement un vert jade clair tirant légèrement sur le turquoise, enfin il parait), des nervures à la colle pailletée, des garnitures en plume et feutrine et le tour était joué.

Bon évidemment, vous commencez à connaître les petits démons qui m'entourent (non, je parle pas des monstros, encore que !), il était évident qu'ils ne pourraient pas s'arrêter là. C'est vrai quoi, un dragon avec des ailes, c'est bien mais un dragon sans corne, c'est pas vraiment un dragon ! Heureusement, Pinterestus ayant à coeur que les costumes de nos chères têtes blondes soient à la hauteur de l'évènement, il a encore frappé fort en dégotant un petit tuto sur la fabrication de cornes en FIMO Air light (une pâte FIMO super pour ce genre de truc car elle est très très malléable, se cuit en 10 mn au micro-onde et donne des objets aussi légers que du polystyrène) que Bricolus s'est empressé de m'obliger à suivre à l'insu de mon plein gré. En 2 temps 3 mouvements, j'avais 2 jolies petites cornes à ajouter à la panoplie du parfait petit dragon. Des cornes qu'Azraël s'est fait un plaisir d'arborer à l'école ce matin pour faire peur aux copains et montrer à Maîtresse Chérie comment il s'était transformé en dragon ce week-end.

dragon azrael

dragon gargamel

Mes 2 petits dragons préférés !

Au final, on obtient un truc dans ce genre là et l'avenir nous dira si ailes et cornes ont convenu aux souhaits de Maîtresse Chérie et de l'intervenante de la troupe de Théâtre en charge de monter la pièce. Et dans ce cas, je devrais avoir un peu d'occupation en perspective vu qu'il y aura quand même 12 paires d'ailes à fabriquer. Encore heureux que j'ai réussi à résister à la pression de Couturus qui aurait bien aimé que nos mini dragons aient également une queue digne de ce nom !

Posté par reyhaziel à 23:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 16 octobre 2016

Gargamel a de l'ambition !

Tous les parents de jeunes enfants doivent connaître l'étrange phénomène qui voit le rayon Disney de leur vidéothèque augmenté de manière exponentielle dans les premières années de leur adorable progéniture. Et comme il en sort des nouveaux régulièrement, ce phénomène ne montre généralement aucun signe de fatigue au cours du temps.

Jusqu'au jour où, à la Xième diffusion de Dumbo, vous craquez. Il est temps de passer aux films, aux vrais ! Oui mais lesquels ? C'est là que la Puce a eu une illumination, un éclair de génie, l'idée du siècle, que dis-je, du millénaire. Puisqu'Azraël aime tant que cela les fées, les sorcières et sorciers bref, la magie en général, ce serait Harry Potter. Alors bon, Azraël n'ayant que 6 ans et Gargamel étant un grand sensible, on s'est quand même limité aux 2 premiers opus. Oui parce que je doute qu'ils soient déjà prêts à affronter le Sinistros ou les détraqueurs. Déjà qu'il nous faut affronter le monstre des toilettes en ce moment, on va pas en rajouter non plus.

Verdict des courses après visionnage par des monstros totalement lobotomisés : Harry Potter, c'est trop cooooool ! Du coup, maintenant, le moindre bâton se transforme en baguette et les formules magiques résonnent dans toute la maison.

Maman maman !

Oui Azraël ?

Dis que tes lunettes elles sont cassées !

Euuuh ... oulàlà, quel malheur ! Mes lunettes elles sont cassées !

C'est rien maman. Regardes, j'ai de la magique. Oculus Reparo !

Aaaah, merci Azraël.

Mamaaaaaan !

Oui Gargamel ?

Vingardium Leviiioosa !

(avec le doigt qui s'agite comme une petite baguette magique)

Oooh, c'est bien. Bravo !

1, 2, 3, Verraverto !

Super !

Après avoir réussi à échapper à une transformation en verre à pied, je suis allée tranquillement me réfugier dans ma cuisine préparer le dîner quand j'ai vu qu'un coup les monstros déboulés.

Maman, maman, demande-moi qui je suis.

T'es qui ?

Je suis Harry Potter !

(annoncé avec un grand sourire et en dégageant la frange du front pour bien montrer le superbe éclair noir dessiné dessus).

Non, c'est moi Harry Potter.

(claironné par un Gargamel arborant le même éclair.)

Oh mais j'en ai de la chance, j'ai 2 Harry Potter à la maison.

Demain Gargamel va à Serpentard !

Mais non, c'est Griffondor ! Harry Potter y va à Griffondor.

NOOOON ! Pas Griffondor ! Demain Gargamel va à Serpentard ! Azraël va à Griffondor !

D'accord !

Au vu des qualités requises pour entrer dans la prestigieuse maison de Serpentard et de son air hautement décidé, j'en déduis donc que Sir Gargamel est doté de qualités exceptionnelles (ça, j'en ai jamais doué), d'une intelligence sans limite (ça aussi c'eset évident) et d'une ambition sans bordes (huuum, bizarre ça, j'avais jamais remarqué). Bon, je vais quand même surveiller ça de près parce que depuis quelques jours, les 2 frangins se sont mis à parler fourche-langue et à s'envoyr des Expéliarmus à la figure. Je me demande si je ne devrais pas m'inquiéter un peu là quand même.

En même temps, avec mon petit cerveau complètement détraqué, je devrais pouvoir assumer le rôle de détraqueurs et remettre tout ce petit monde dans le droit chemin.

quand les monstros se disputent

Oh ce que j'aimerais savoir faire la même chose quand les monstros se disputent moi !

Posté par reyhaziel à 23:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 10 octobre 2016

C'est l'automne

Aaaahhh, l'automne ! Les jours raccourcissent, les températures baissent, les arbres changent de couleurs et perdent leurs feuilles.

Et les monstros, eux, perdent ... leurs dents ! Non parce que je ne sais pas si c'est la saison qui veut ça mais en un mois et deux monstros, on en est quand même à 7 dents en moins. Au point que je me demande si Azraël et Gargamel ne font pas un concours de tombage de dents. A ce rythme, je vais bientôt devoir me renseigner sur la possibilité d'obtenir des dentiers pour enfants. Et je vous dis pas le taf qu'elle a en ce moment la fée des dents. C'est qu'il lui en faut en plus de la ruse et du doigté pour déposer les petits cadeaux sous les oreillers pile au bon moment pour que les monstros ne la surprennent pas la main dans le sac (ou plutôt sous la taie), pas trop tôt parce que les pièces en chocolat, ça fond et que les oreillers des monstros ont du mal à tenir en place.

Eh oui, je vous rappelle qu'avec Chéri, nous avons réussi à préserver l'innocence des monstros jusqu'à présent et qu'ils croient encore à la fée des dents, au père Noël (Azraël suit d'ailleurs attentivement les pubs de jouets à la télé pour établir sa liste au père Noël qu'à fortement intérêt à gagner au loto apparemment) et au lutin du calendrier de l'Avant.

Enfin bref, c'est la chute des quenottes tout azimut, pire qu'un matelot atteint de scorbut. C'est ainsi que dimanche, vers 4h du mat

Maman ! MAMAAAAN !

Huum, oui ? Azraël ? Qu'est-ce qu'il y a ?

(d'une voix complète endormie parce que normalement, à cette heure là, ben je dors quoi)

J'ai perdu ma dent.

Ah ?

(non mais qu'est-ce qu'y m'veut ?)

Et euh ... faut la chercher dans ton lit ?

Non, je l'ai ... Dans ma main.

Ah ?

(oui, à 4h du mat, j'ai dû mal à percuter)

Et tu veux que je fasse quoi alors ?

Elle va venir la fée des dents ?

Euuuh, non, je crois pas. A cette heure là normalement, elle dort.

(et elle retournerait bien se coucher moi je vous le dis)

Mais on va mettre ta dent dans la boite demain et je suis sûre que lundi, elle sera passée.

Et on a donc mis la dite dent dans la boite à dents. Et voilà qu'en début d'après-midi le même jour, Gargamel qui s'était plaint d'avoir mal aux dents le matin me tend triomphalement une molaire ! Non décidément, c'est l'hécatombe. Heureusement que les monstros ne mangent pas de haricots verts en ce moment sinon, j'aurais pu croire à un suicide collectif ! Vous ne comprenez pas la blague ? Les dents creuses qui se pendent avec les fils de haricots ça vous dit rien ? Alors regardez cette petite vidéo, c'est vers la fin.

Posté par reyhaziel à 21:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 18 août 2016

Mickey : un bon plan sortie pour les enfants handicapés

Bon allez, on va commencer par un peu d'humour noir (mais tout finit bien je vous rassure tout de suite). Ce message s'adresse à tous les parents qui rêvent d'emmener leur progéniture chez Disney mais qui freinent des 2 pieds à l'idée des heures de queue à faire pour accéder aux attractions. Pour vous, chers parents, j'ai LA solution miracle : je vous loue Gargamel pour la journée.

Non mais qu'est-ce qu'elle raconte la Puce ? Elle a grillé son unique neurone survivant ou quoi ? Que nenni, je suis très sérieuse (enfin, pas quand je parle de louer Gargamel quand même hein. Quoi que ?). Vous voulez que je vous raconte. Allez, c'est parti.

Ayant la chance de bénéficier de la connaissance encyclopédique disneylandesque de Super Nanny (oui, super Nanny est une grande habituée de Disneyland) et les monstros ayant grandi, cette année, j'ai décidé de tenter l'expérience et de les y emmener. Car voilà, bien que Disney ne vous fasse bénéficier d'aucun avantage financier du fait que vous êtes handicapé ou parents d'enfants handicapés, ils font quand même 2 trucs méga géniaux : le parking à 5 mètres de la porte d'entrée et le Saint Graal de tout parent d'enfants hyper actifs ou TED incapables de faire la queue plus de 2 mn d'affilée, le COUPE FILE.

Au début, j'y croyais quand même pas trop à cette histoire de passe-droit qui nous simplifierait la vie. Et puis je craignais que cela ne concerne que la personne en situation de handicap et son accompagnateur (comme c'est le cas à peu près partout ailleurs) mais bon, depuis le temps qu'Azraël me bassinait avec son envie de voir Mickey en vrai et que moi, j'avais envie que les monstros puissent faire des sorties comme tous les enfants de leur âge, j'ai décidé de sauter le pas. J'ai prévu le budget qui allait bien (oui, il faut prévoir un GROS budget quand on va à Disney parce que tout est hors de prix, rien que le tarif d'entrée pour une journée varie de 40 à 62€ pour les enfants et de 47 à 69€ pour les adultes), j'ai réservé une place dans un vrai resto (tant pis pour le prix justement) parce que la restauration rapide sur place est immangeable (dixit Super Nanny confirmé à posteriori par des collègues au bureau) et que le pique-nique avec les monstros, c'est no way. Et puis je me suis assurée que Super Nanny pourrait nous accompagner sur toute la journée comme ça, j'avais mon guide touristique perso doublé d'un garde chiourme pour monstros. En théorie, c'était parfait. Et en pratique, à part que j'ai fini les pieds en marmelade et le porte-monnaie raplapla, c'était parfait aussi.

Afin d'éviter au maximum l'affluence (Gargamel supporte très mal l'affluence, ça l'angoisse et ça l'excite et il devient vite ingérable), j'avais choisi d'y aller un jour de semaine, vendredi dernier pour être précise, week-end de 15 août, et d'arriver tôt le matin vu qu'on y passait seulement la journée, que c'est grand et que j'avais un billet d'accès pour les 2 parcs Disneyland et Disneystudio (les 2 pour le prix d'un qu'ils faisaient en promo). On s'est donc pointé comme des fleurs à 10h à l'entrée voitures. Pour ceux qui connaissent pas, l'entrée voiture ressemble à un péage d'autoroute et pour cause, on paie 20€ pour avoir accès aux différents parkings. C'est ici qu'il ne faut surtout pas oublié de préciser à la gentille guichetière que vous allez au parking handicapé car vous aurez besoin d'un code pour y accéder et c'est elle qui vous le donnera. Et ça, c'est écrit nulle part ! Heureusement pour nous, j'ai eu le réflexe de demander où était ce parking sinon on aurait été comme des c...ns.

Alors petit aparté concernant le stationnement handicapé. Pour en bénéficier, il vous faut impérativement une carte de stationnement mais sachez que cette carte n'est pas réservée exclusivement au handicap moteur. Toutes les formes de handicap peuvent vous permettre de l'avoir si votre situation le justifie. Dans le cas de Gargamel, son handicap est mental puisqu'il est TED (une forme d'autisme pour ceux qui ne connaissent pas). Et pour des raisons de sécurité (comme le fait qu'il court partout sans forcément regarder où il va et notamment traverse les rues à l'aveugle yahouuu), j'ai demandé cette carte que l'on m'a accordé. Alors n'hésitez pas à la demander. Elle peut vous rendre bien des services et si on vous l'accorde, c'est que vous y avez droit. Donc ne culpabilisez pas.

Bref, nous avons donc suivi les panneaux indiquant le stationnement réservé aux personnes handicapées. Et là, oh joie, on est arrivé quasiment au pied de la grille d'accès aux parcs même. Dès votre arrivée, précipitez vous au City Hall munis de la carte handicapé de votre bambin ou d'un certificat médical justifiant sa situation de handicap et demandez votre carte d'accès prioritaire. Ce qui est formidable dans l'opération, c'est que non seulement votre monstros va bénéficier d'un accès privilégié sur la quasi totalité des attractions (toutes sauf 2 en fait et elles sont dans le parc Disney Studio si je me rappelle bien), c'est-à-dire qu'au lieu d'aller faire la queue avec tout le monde, vous allez vous diriger vers une entrée spéciale où une personne va entièrement vous prendre en charge et vous faire passer devant tout le monde que vous aurez rien à faire et aucune question à vous poser tout est fait pour vous simplifier l'existence, mais encore que toute votre petite famille va pouvoir en profiter avec lui. Eh oui, l'accès privilégié ne se réduit pas à la personne handicapée et son accompagnateur. Chez Disney, on ne sépare pas la famille. Et pour que tout soit clair, le nombre de personnes bénéficiant d'un passe droit est noté sur la carte d'accès qu'on vous remet au City Hall.

Ok la Puce, c'est cool mais, est-ce que ça marche vraiment ? Et bien oui. Ça marche même du tonnerre. Il n'y a pas eu une seule attraction où on ait fait plus de 5 mn de queue. C'était tellement rapide que, on a commencé les attractions à 10h30, on a fait 1h30 de pause déjeuner, on est parti à 16h30 parce que mes pieds n'en pouvaient plus mais les monstros eux seraient bien restés encore et on a fait TOUTES les attractions (sauf Indiana Jones parce que les monstros n'avaient pas la taille requise et celles qui étaient fermées pour travaux) et plusieurs fois, jusqu'à 4 pour certaines. Jamais j'aurais cru ça possible. En fait, le seul passe-droit que vous n'ayez pas, c'est pour faire les photos avec les personnages dans les rues. Là, il vous faudra vous armer de patience comme tout le monde.

IMG_0688

On a eu la chance qu'Azraël aperçoit Plutôt en train de gagner son point de rendez-vous et lui saute directement sur le poil.

Bon et qu'est-ce qu'on trouve comme attraction au juste alors ? Oh la mais plein de chose. Ce qui a fasciné le plus les monstros, c'est le dragon (un automate grandeur nature dans sa caverne qui pionce avant de se réveiller pour vous balancer de la fumée. Les monstros s'amusaient à crier pour le provoquer en s'imaginant que c'était EUX qui le réveillaient. Que voulez-vous, c'est naïf un monstros).

IMG_3951

Ici, mes photos sont toutes pourries parce que je pouvais pas mettre le flash. Le gros gros kif de Gargamel fut sans conteste le Space Mountain, des wagons qui descendent d'une hauteur vertigineuse en quasi chute libre. Enfin, je crois. J'y étais pas, trop occupée à consoler Azraël qui n'a pas eu le droit d'y aller parce qu'il n'atteint pas encore le 1m32 réglementaire. Déjà qu'avec son frère, il s'était fait refouler des montagnes russes Indiana Jones, mais là en plus, son frère pouvait y aller et pas lui, c'était la fin du monde et DisneyLand c'est nul maman je peux aller nulle part c'est trop nul je pourrais jamais y aller de toute ma vie. Si vous ne craignez pas le vertige, vous avez également quelques manèges qui tournent gentillement mais haut, très haut, très très haut (bon, ok, peut-être pas si haut que ça mais bon ça impression quand même). Et puis bien sûr, vous avez l'éternel carrousel de petits chevaux (quasiment les seules photos que vous aurez des monstros en action parce que pour tout le reste, c'était simplement pas possible d'en prendre) et les pseudo trains fantômes.

IMG_0689IMG_3968

Je dis ça parce que je ne sais pas trop comment appeler autrement ces attractions nommées Blanche-neige et les 7 nains et les Voyages de Pinocchio. Imaginez que vous grimpez dans un train fantôme sauf qu'au lieu d'un parcours où on vous fait peur, vous faîtes un parcours qui vous raconte l'histoire de Blanche-neige et celle de Pinocchio (c'est 2 attractions différentes je précise). Perso, je comprends pas trop l'intérêt mais les monstros n'ont pas cessé d'en redemander et on a justement fait Blanche-Neige 4 fois. Deux autres attractions sortent également du lot par leur côté interactif : Buzz l'éclair, toujours le principe du train fantôme mais vous êtes ici muni d'un pistolaser et vous aidez Buzz à sauver la galaxie et les petites voitures à conduire vous-même.

IMG_0746

Les monstros n'étaient pas peu fiers de piloter eux-mêmes leur bolide (sur un parcours prédéterminé donc il est impossible de dévier que même un enfant de 2 ans peut le faire je vous rassure tout de suite). Et puis il y a aussi les différentes galeries d'exposition sur les thèmes des films de Disney qu'on peut admirer tranquillement.

Et le resto alors ? Comme je le disais, j'ai préféré réserver dans un vrai restaurant pour l'occasion et bien que cela ait été vraiment cher (39€ le menu enfant, 59€ le menu adulte mais il y en a quand même des un peu moins), je ne le regrette pas. D'abord, parce qu'on a très bien mangé et à ce prix là, ça compte ! Les menus inclus tous un cocktail sans alcool, une entrée, un plat et un dessert. Pour les enfants, on a le choix entre 2 possibilités à chaque fois et le choix est plus vaste pour les adultes. Ensuite, parce qu'on a eu une fois de plus l'occasion d'admirer Azraël faire du charme aux serveuses et avec beaucoup plus de succès cette fois (et Gargamel ne voulant pas être en reste s'y est mis aussi). Mais surtout, s'il était aussi cher, c'est parce que sans le savoir, j'avais réservé dans un restaurant à personnages (pourtant, c'était bien écrit sur le descriptif du site internet mais j'ai pas fait gaffe) et ça, c'est trèèèès cool.

Euh, c'est quoi un resto à personnage ? C'est un resto où les personnages de Disney correspondant à sa thématique (pour nous, on était l'auberge de Cendrillon donc c'était petites souris, princes et princesses) viennent vous voir à votre table, câlinent vos enfants et se laissent prendre complaisamment en photo sans même que vous ayez à lever le postérieur de votre chaise. Et ça mes petits amis, quand on voit les yeux des monstros s'illuminer, ça n'a pas de prix (bon, ok, si ça a un prix mais à ce stade, on s'en tape ! ).

IMG_3974

Eh le Prince, t'as réussi à me piquer Cendrillon mais la prochaine princesse est à moi.

IMG_0734

Vous pouvez pas vous en rendre compte mais Azraël regarde Arielle d'un air totalement énamouré !

Aaaaah ma princesse !

IMG_0738

Bon, les autres m'ont échappé mais toi, je te lâche pas !

IMG_0701IMG_0712

Cayiiiin, bisouuuus !

Et effet secondaire appréciable, c'est qu'ensuite, les monstros n'ont plus jamais réclamé à faire la queue pour être prix en photos avec d'autres personnages de Disney dans les rues ce qui faisait parfaitement mes affaires vu que, je vous le rappelle, c'est le seul truc pour lequel on n'a pas droit au coupe-file.

Une sortie que je recommanderais donc à tous les parents d'enfants souffrant d'un handicap car vraiment beaucoup de choses sont faites pour vous simplifier la vie (y compris une carte où les attractions compatibles avec les différents types de handicap sont inscrites). Une magnifique journée donc dont les monstros gardent un souvenir émerveillé. Ils attendent d'ailleurs impatiemment d'y retourner et j'ai eu un mal de chien à leur expliquer que non, on pouvait pas y retourner demain, mon porte-monnaie n'étant pas en mesure d'accéder à leur demande (et mon boss non plus).

Posté par reyhaziel à 19:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,