Eh oui, après avoir avec succès forgé de toute pièce une Trollcalibur pour le plus grand bonheur d'Azraël Dulac il y a plusieurs mois de cela, je me suis finalement décidé à finir l'armure du plus grand chasseur de trolls de tous les temps (je précise que cette opinion n'est pas la mienne mais celle du principal intéressé dont on ne soulignera jamais assez la modestie légendaire).

Waouuuh non mais attends La Puce, il t'a fallu 5 mois pour faire l'armure ! Mais c'est titanesque comme projet ça ! Oui hein ! J'ai énormément de mérite non ? Vraiment, si je suis pas la meilleure maman de tout l'univers après ça ! Ah tiens ? Huuuum ? Mais oui, apparemment, la modestie titanesque d'Azraël Dulac a légèrement détient sur moi.

Bon allez, je vous rassure tout de suite, non, il ne faut pas 5 mois pour forger une armure (enfin pas à une cosplayeuse amateure indifférente aux détails). Inutile donc de partir battu d'avance devant l'ampleur d'un tel projet si c'était votre idée. En fait, c'est beaucoup plus facile et rapide de forger une armure qu'une Trollcalibur. Il faut 3 semaines environ, patronage de la bête compris (et encore, c'est quand on est handicapée par un corset car je portais encore le mien à l'époque c'est dire si ça date). Si j'ai mis si longtemps à la finir, c'est que des urgences couturesques sont apparues entre temps et qu'ayant repris le boulot, j'avais infiniment moins de temps "libre" à consacrer aux loisirs créatifs en tout genre.

jimmydulac

Voilà, en théorie, à quoi devrait ressembler l'armure, en version mi-ombre mi-lumière

Mais devant l'angoisse chronique d'un Azraël Dulac traumatisé à l'idée que son costume ne soit pas achevé pour le carnaval de l'école (en février quand même le carnaval), je me suis finalement décidé à m'atteler à la tâche. Comme pour son épée, Chéri a de nouveau refusé catégoriquement l'installation d'une forge dans le salon. Je me suis donc mis à la recherche d'un dragon, le feu de dragon étant très réputé pour la création d'armement en tout genre. N'ayant réussi à mettre la main que sur le dragon Administration (autant vous dire que pour forger les armures, c'est pas le top et qu'en plus, il risque de vous l'imprégner de magie noire), j'ai dû me résoudre à utiliser de la mousse EVA en lieu et place d'acier trempé. Une fois de plus ! Ah là là, c'est dur la vie de maman forgeron quand même ! Ce coup-ci, j'ai opté pour des plaques de mousse de 5 mm d'épaisseur au lieu de celles de 10 mm utilisées pour Trollcalibur. Cette épaisseur constitue un bon compromis entre prix de revient, solidité, confort et facilité de fabrication. Comme pour l'épée, je vous ferai une estimation du prix de revient en fin de post.

Pour le patron, je me suis basée sur un T-shirt d'Azraël pour le dimensionnement avant de le réaliser dans de la nappe en papier et de le valider par un enfilage sur le monstros. Une fois le patron validé, les différentes pièces de l'armure ont été découpés dans la mousse EVA. Comme je l'expliquais lors de la fabrication du l'épée, le gros avantage de la mousse EVA, c'est qu'elle est thermoformable.

Euuuh, et ça veut dire quoi ça La Puce exactement ? Ca veut dire que, si on la chauffe, la mousse EVA devient toute molle et qu'on peut la mettre en forme. Attention hein, on peut la mettre en forme mais il y a des limites. Vous ne transformerez pas une plaque en sphère. Mais en tube, ça oui, pas de problème. En refroidissant, elle redurcit tout en restant souple, comme il se doit pour de la mousse, et conserve la forme qu'on lui a donné.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_725UNADJUSTEDNONRAW_thumb_724UNADJUSTEDNONRAW_thumb_727

Protection d'avant bras réalisée à partir d'une plaque chauffée et roulée en forme de tube.

Les reliefs viennent d'une plaque de mousse EVA de 2 mm découpés et collés à la néoprène.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f2

Par contre, il faut chauffer assez fort. Impossible d'utiliser son sèche-cheveux donc et vous ne pourrez pas faire l'impasse sur l'utilisation d'un décapeur thermique. Pour mon premier essai, j'ai réalisé la protection d'avant-bras ci-dessus avec force détail (une conséquence de mon optimisme forcené, optimisme qui n'a pas résisté à confection du corps d'armure). Une fois les différents éléments de l'armure découpés, je les ai donc mis grossièrement en forme en chauffant la mousse au décapeur avant de les assembler à la colle néoprène puis de fignoler la mise en forme avec un petit coup de décapeur supplémentaire.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f1UNADJUSTEDNONRAW_thumb_5f3

Concernant cette armure, Sir Azraël Dulac avait été très clair. L'amulette du chasseur de trolls (déjà confectionnée je vous le rappelle) devait pouvoir venir se coller ou s'enlever au bon vouloir de son propriétaire et l'armure devait pouvoir s'illuminer intégralement de fines lignes lumineuses à volonté (et dans 2 couleurs différentes pour faire bonne mesure selon que notre chasseur faisait appel aux forces de l'ombre ou de la lumière). Si si ma bonne dame, voilà ce que c'est que de faire des épées lumineuses. Après les chasseurs de trolls ont des rêves de grandeur. Autant vous dire que j'ai recadré le monstros vite fait bien fait ... enfin, j'ai essayé !

Mais maman, elle sera nulle cette armure si je peux pas enlever l'amulette

Mais Azraël, c'est pas possible. On ne peut pas mettre de système de fixation sur ton amulette. Ou alors, tu ne pourras plus regarder les inscriptions sur l'envers et y mettre tes pierres de chasseur de trolls.

Ah ben ça non. Alors ça veut dire que je pourrais pas mettre mon amulette sur mon armure.

Ben non, tu pourras pas. Mais on en mettra une fausse.

Mais ce sera tout nul ça

(avec un air de chien battu et des yeux tout brillants)

...

(énorme soupir d'une maman en plein craquage parfaitement consciente qu'elle est foutue de chez foutue)

Bon, d'accord, je t'en fabriquerai une nouvelle que tu pourras mettre et enlever comme tu voudras.

Youpiiii, t'es la meilleure maman du monde ! Et l'armure va s'allumer comme mon épée hein !

NOOOOON !

(cri déchirant et totalement désespéré d'une maman qui cauchemarde rien qu'à la perspective de chercher où planquer le boîtier d'alimentation des fils lumineux, de la torture mentale pour trouver où et comment les fixer et de la torture financière du coût de l'opération)

Il n'en est pas question. Mais je veux bien rendre l'amulette lumineuse.

Cette petite concession ayant remportée l'adhésion du monstros, j'ai terminé le corps de l'armure en y aménageant le logement pour l'amulette lumineuse amovible. Il ne restait plus qu'à la fabriquer.

IMG_2408

Logement de l'amulette bordé d'un anneau de pâte fimo effet métal : le scratch étant destiné à coller et décoller l'amulette à loisir.

Pour cela, je me suis procurée un petit morceau de Worbla Transparent Art. Comme la mousse EVA, il s'agit d'un plastique thermoformable mais celui-ci se présente sous forme de feuille fine (type feuille pour plastifieuse) et transparente. Il existe plein de sorte de Worbla différent et il s'agit du matériau de base du cosplayeur confirmé car il donne un résultat plus solide que la mousse EVA. Il est également plus modelable et toutes les chutes sont réutilisables. Mais il est franchement hors de prix (environ 6 fois plus cher) et bien plus technique à utiliser. Mais comme je n'en avais besoin que d'un tout petit bout et que la boutique proposait des échantillons à 5€, la version transparente représentait la solution la moins "prise de tête" pour mon projet. Pour fabriquer le corps de l'amulette, j'ai donc moulé la feuille de Worbla sur une coupe pour la mettre en forme avant de recouvrir l'intérieur d'un léger film de peinture acrylique blanche. Le but de la peinture est d'assurer la diffusion de la lumière tout en cachant la led autonome dissimulée à l'intérieur de l'amulette. Une vraie pro aurait sorti son papier de verre et passé des heures en ponçage mais bon ... je ne suis pas une pro ! Et je suis bien trop fainéante en prime. Pour les détails, je les ai réalisé en pâte fimo que j'ai ensuite collé sur le worbla et sur la mousse EVA à la colle néoprène. Pour l'effet lumineux, j'ai donc utilisé une led autonome. C'est un système de toute petite dimension prêt à l'emploi composé d'une led, de ses piles d'alimentation et de son bouton poussoir permettant de l'éteindre et l'allumer à volonté. Des bandes de scratch permettent enfin de coller l'amulette sur l'armure et de pouvoir l'enlever comme on le souhaite.

IMG_2405IMG_2409

Amulette éteinte et allumée

IMG_2411

puis fixée sur l'armure

Il ne restait plus alors qu'à donner son effet métallique à l'armure. Comme pour l'épée, on obtient un effet métal en commençant par recouvrir l'intégralité de l'armure avec une ou 2 couches d'apprêt en colle à bois avant de recouvrir de plusieurs couches de peinture acrylique argent. Le gros avantage par rapport à l'épée, c'est qu'on n'a rien à sculpter ce qui fait qu'on n'a pas de ponçage à faire entre les couches de colle à bois. Les "gravures" ont été faites au feutre à porcelaine (mais un marqueur indélébile fonctionne parfaitement) et le tout a été recouvert d'une couche de vernis en bombe pour la fixation et la protection de la peinture.

A propos de la colle à bois, une petite digression sur la qualité de la colle à utiliser. Comme j'avais dû entre temps confectionner les tartines du spectacle de fin d'année de la classe d'Azraël, j'ai testé une autre sorte de colle à bois : la colle à bois spéciale marqueterie. Ben il y a du pour et il y a du contre.

Côté pour, elle est nettement plus liquide que la colle à bois classique ce qui la rend plus facile à étaler et donc à utiliser pour de grandes surfaces. De plus, elle s'étale en couche plus fine ce qui rend le séchage plus rapide. Côté contre, ben elle s'étale en couche plus fine justement ce qui fait que là où on pourra se contenter de 2 couches de colle classique, on en passera plutôt 3 voir même 4 de colle à marqueterie. Enfin, d'un point de vue général, je trouve son effet film imperméable gommeur de défauts moins efficace que la colle à bois standard. Mais bon, elle remplit tout de même son office donc si vous ne trouvez que cela, ça fait l'affaire.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_62aUNADJUSTEDNONRAW_thumb_629

Bien évidement, une fois le corps d'armure fabriqué, ça aurait été trop simple de s'arrêter là. Il a donc fallu faire les épaulettes, puis la seconde protection d'avant-bras.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71d

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71e

Le dos reste ouvert pour pouvoir la mettre et l'enlever tout seul

A noter d'ailleurs que, pour ces protections, autant j'ai soigné les détails en faisant des gravures en relief pour la première, autant ça m'a gavé (oui oui, n'ayons pas peur des mots) pour la seconde où j'ai fait toutes les "gravures" au feutre à porcelaine. C'est là qu'Azraël Dulac m'a décoché le coup de grâce.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_726UNADJUSTEDNONRAW_thumb_728

Waouuh, elle est trop bien cette armure maman !

C'est vrai mon coeur, t'es content ?

Trop content

...

(soupir de soulagement discret d'une maman qui en a plein le dos)

Mais il est où le casque ?

...

(silence consterné d'une maman qui hésite entre le suicide social lié à une overdose de travaux de ferronnerie et le suicide social lié à une peine d'emprisonnement pour infanticide)

Bon, finalement, comme j'étais bien lancée (et pas encore prête à me suicider socialement), il l'a eu son fichu casque, surtout qu'il a eu la décence de ne pas exiger qu'il soit lumineux ni rien (comme quoi, il a tout de même un minimum d'instinct de survie).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_71bUNADJUSTEDNONRAW_thumb_718UNADJUSTEDNONRAW_thumb_719

Il a un petit côté Maléfique (la méchante fée dans la belle au bois dormant) non ?

malefique

Mais pour la suite, car oui, il y a une suite, 3 fois rien, juste des épées boomerang détachables et ré-assemblables, un bouclier et des jambières, vraiment 3 fois rien. Pour la suite donc, Sir Azraël Dulac va devoir patienter parce que Couturus vient d'expliquer à Bricolus que c'était son tour maintenant et que j'avais des cadeaux d'anniversaire, de fêtes et de Noël à préparer d'abord (sans compter une participation au concours T&N d'automne).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_722

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_723

Et voilà mon petit chasseur de trolls déjà bien équipé

Bon, vous êtes toujours là ? Ben vous êtes courageux et donc prêts à vous lancer vous aussi dans la fabrication d'une armure de chasseur de trolls. Et vous mourrez donc d'impatience de connaître le prix de revient de la bestiole. Ci-dessous, vous trouverez la liste de tout le matériel avec le coût si vous deviez tout acheter.

outils (environ 56 € si vous n'avez vraiment rien) :

  • mini pistolet à colle (mon meilleur ami depuis un moment déjà) : on en trouve des très bien dès 5€ fourni avec quelques bâtons de colle
  • bâton de colle chaude pour mini pistolet : 2,5€ les 12
  • cutter à lame 18 mm (je préfère cette largeur de lame car je la trouve plus sécurisante mais si vous en avez un de lame moins large, ça va très bien aussi) : dès 4€
  • cutter de précision : 3,20€ lames incluses
  • pinceaux : on trouve des sets de pinceaux très bien à moins de 5€. Perso, les miens étaient des pinceaux plats, d'une largeur de 15 et 7 mm.
  • un décapeur thermique : j'ai trouvé le mien pour 36€ chez Amazon

Personnellement, je m'en suis sortie pour 36€, le prix du décapeur thermique puisque j'avais déjà tout le reste pour mes loisirs créatifs en tout genre. Pour la liste des matériaux et fournitures, vous allez retrouver des marques déjà citées dans mes précédents posts. C'est pas que je leur fasse de la pub, c'est juste que j'étais loin d'avoir tout utilisé dans mes réalisations précédentes (et qu'il me reste encore de tout d'ailleurs sauf la colle à bois) et que j'ai donc continué à utiliser mon stock. Un détail qui a tendance à prouver que, si l'investissement de base dans ce type de costume est conséquent, on peut ensuite faire pas mal de chose avec ce qui permet réduire le prix de revient sur le long terme.

Matériaux et fournitures (environ 35€ si vous devez tout acheter) :

  • une dalle de mousse EVA de 100 par 100 cm, épaisseur 5 mm (10,90€ la dalle achetée à l'unité) achetée chez cosplaymat. A noter qu'ils font régulièrement des promotions et que le prix de la dalle est dégressif avec la quantité achetée. Une seule dalle est suffisante pour l'ensemble des réalisations présentées ici.
  • chutes de mousse EVA épaisseur 2 mm (feuille de 40 cm par 60 cm pour 1,5€)
  • peinture acrylique argent (pébéo acrylcolor 150 ml pour 3€25)
  • peinture acrylique blanche (Maildor 20 ml pour 1€25)
  • colle à bois (UHU 250gr pour 5€95)
  • colle néoprène (UHU gel 46ml pour 4€15)
  • pâte polymère grise (fimo pour 2€)
  • led autonome (1€ chez cosplaycraft)
  • worbla transparent art (feuille échantillon de 25x18 cm) (5€ chez cosplaymat)

Sur la partie matériaux, je n'ai eu qu'à acheter la mousse, la led et le worbla. En ajoutant le décapeur thermique, l'armure d'Azraël (brassard et casque compris) ne m'aura donc coûté que 53€. Ceci dit, avec le matériel qu'il me reste, les épées et le bouclier qu'il a commandé ne me coûteront, eux, que du temps et de la patience.